Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

SNCF : le trafic TGV Atlantique quasiment revenu à la normale

La circulation des TGV, perturbée jeudi par une grève locale en région parisienne, était quasi normale ce vendredi. Neuf TGV sur dix et tous les Ouigo ont circulé. Une nouvelle de bonne augure avant le week-end, en pleines vacances scolaires.

Les voyageurs concernés par des annulations de trains sont prévenus par SMS ou mails.
Les voyageurs concernés par des annulations de trains sont prévenus par SMS ou mails. © Maxppp -

Le trafic des TGV Atlantique, perturbé jeudi par une grève locale en région parisienne, était quasi revenu à la normale ce vendredi. Selon la SNCF, "neuf TGV sur dix" ont circulé, et "le trafic Ouigo était normal". Un trafic en nette amélioration par rapport à celui de jeudi (six TGV sur dix en moyenne). 

En raison d'une grève au technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine), la maintenance de ces trains n'avait "pas été effectuée dans des conditions normales, certains trains restant dans les ateliers", avait expliqué un porte-parole du groupe ferroviaire. 

Les voyageurs concernés par des annulations de trains sont "comme d'habitude prévenus par SMS ou mails", a ajouté ce porte-parole. Sur son site internet, l'entreprise annonce encore des perturbations jusqu’au lundi 28 octobre inclus.

Les salariés protestaient contre un projet de réorganisation

L'appel à la grève, lancé par Sud Rail, concernait le technicentre de Châtillon qui s'occupe de la maintenance des TGV et des Ouigo. Le syndicat s'opposait à un projet de réorganisation des conditions de travail lié à l'arrivée de la concurrence sur les lignes à grande vitesse. La direction du site avait annoncé une suppression des repos compensateurs pour le travail en soirée et le week-end, a expliqué sur BFMTV Erik Meyer, également secrétaire fédéral de SUD-Rail. "Les agents ont eu une réaction épidermique, à la hauteur de la violence des annonces du management", a-t-il jugé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu