Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Transports

SNCF : les billets achetés à bord des TER majorés même en cas d'absence de guichet ou de distributeur en gare

La nouvelle mesure mise en place, ce mercredi, par la SNCF devrait faire grincer quelques dents. Désormais, le prix du billet acheté à bord d'un TER sera majoré même si les gares de départ ne disposent pas d'un guichet voyageurs ou d'un distributeur de billets opérationnel.

La SNCF demande désormais aux usagers des TER d'acheter leur billet de train en gare. Dans le cas contraire, et même s'il n'y a ni guichet ni distributeur, le prix billet à bord sera majoré.
La SNCF demande désormais aux usagers des TER d'acheter leur billet de train en gare. Dans le cas contraire, et même s'il n'y a ni guichet ni distributeur, le prix billet à bord sera majoré. © Maxppp - Patrick Blanchard

Pays de la Loire, France

C'est une mesure "pour lutter contre la fraude" justifie-t-on à la SNCF. À partir du mercredi 20 mars, acheter un billet à bord d'un TER coûtera plus cher. Et ce, même si les gares empruntées par les voyageurs ne disposent ni de guichet ni de distributeur de titres de transports. Depuis l'annonce de cette réforme, la région Pays de la Loire et la fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT) ne décolèrent pas. 

Nous demandons à ce que la SNCF arrête de prendre des décisions sans concerter auparavant les région", Roch Brancour, le vice-président du conseil régional des Pays de la Loire en charge des transports et de la mobilité

Une décision unilatérale de la SNCF

Désormais, le voyageur qui prendra le train sans titre de transport préalablement acheté paiera son trajet plus cher. Il en coûtera entre 1 et 7 euros supplémentaires aux usagers, d'après un barème exceptionnel mis en place dans la région. Pour justifier cette nouvelle politique, David Borot, le directeur marketing des TER en Pays de la Loire explique qu'on a "maintenant les moyens d’acheter son billet sur internet ou sur son téléphone grâce aux applications et pour ceux qui n'ont pas d'internet, on sera peut-être présents avec notre gare mobile sur le marché, on aura peut-être installé une distribution de billets TER dans un supermarché ou dans un office du tourisme".

"C'est une décision avec laquelle la région n'est pas d'accord, colère Roch Brancour, le vice-président du conseil régional des Pays de la Loire en charge des transports et de la mobilité. Pour le moment, nous n'avons pas été entendus. Nous avons cependant obtenu de la SNCF que cette mesure ne soit pas mise en pratique jusqu'à la fin de l'année, dans le cas où les passagers sont montés à bord d'un train depuis une gare ou une halte qui n'est pas équipée d'un guichet ou d'un distributeur automatique en fonction."

La FNAUT regrette pour sa part une mesure "discriminatoire pour les plus isolés et les plus faibles". En effet, cette mesure affectera principalement les habitants en zones rurales. "Près de 30% des Français n'ont pas internet, peste Dominique Romann, le secrétaire de l'association. Pour dissuader les voyageurs occasionnels de prendre le train, il n'y a pas mieux."

La seule affiche divulguée par SNCF TER Pays de la Loire indique, que passé le 31 décembre 2019, les contrôleurs auront une "application stricte de ces nouvelles règles" même si le voyageur ne peut acheter un billet en gare ...