Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

SNCF : les Transilien, Intercités et TGV moins ponctuels en 2017

lundi 8 janvier 2018 à 12:02 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Selon des chiffres révélés par franceinfo ce lundi, les TGV, Transilien et Intercités sont arrivés plus en retard en 2017 qu'en 2016. Ce qui n'a pas empêché la fréquentation de ces trains d'augmenter.

En 2017, 88,7% des TGV sont arrivés à l'heure, ce qui représente une baisse de 1% par rapport à 2016.
En 2017, 88,7% des TGV sont arrivés à l'heure, ce qui représente une baisse de 1% par rapport à 2016. © Maxppp -

En 2017, les trains de la SNCF sont arrivés plus en retard qu'en 2016. Selon des chiffres révélés par franceinfo ce lundi, 88,7% des TGV étaient à l'heure l'an dernier, soit 1% de moins qu'en 2016. Un constat qui s'applique également aux Transilien, ponctuels à 88,4% (-1%), et aux Intercités, dont 87% sont arrivés à l'heure (-0,9%).

Exception faite des TER, qui ont amélioré leur ponctualité de 0,3% (90,5% à l'heure), c'est donc l'ensemble des trains de la SNCF qui sont arrivés un peu plus en retard en 2017 qu'en 2016. Une tendance que la SNCF attribue à la mise en oeuvre de nombreux chantiers sur son réseau.

"Quelqu'un qui se déplace pour son travail tous les jours, ça lui fait 10 déplacements par semaine, donc cela veut dire qu'il est en retard une fois par semaine", a déploré Bruno Gazeau sur franceinfo. Selon le président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT), "il faut que la  ponctualité soit à 97% ou 98% pour que cela soit suffisant".

Des chiffres de fréquentation en hausse

L'entreprise peut néanmoins se féliciter d'une excellente année, avec des chiffres de fréquentation en hausse. 110 millions de voyageurs ont en effet emprunté un TGV ou sa version low-cost Ouigo, soit une progression globale de 10% pour ces trains à grande vitesse. Dans le détail, 10 millions de voyageurs supplémentaires ont emprunté un TGV ou un Ouigo en 2017. La progression est surtout due aux bons résultats de la formule low-cost de la SNCF, une offre que l'entreprise espère avoir triplée d'ici 2020.

Trains Intercités : première hausse depuis 2012

En baisse continue depuis 2012, la fréquentation des trains Intercités a fait un bond de 8% l'an dernier, soit deux millions de voyageurs supplémentaires, sur un total de 26,6 millions.

Idem pour les TER, qui ont transporté 336 millions de personnes, soit une hausse de 4,6% (6 millions de voyageurs). Une hausse est également constatée sur le trafic Transilien : 1,2 milliard de personnes ont emprunté ces trains, soit une hausse de 3,2% (64 millions de voyageurs).