Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

SNCF : la CGT et SUD appellent à la grève les 6 et 7 juillet, la CFDT renonce à mobiliser cet été

mardi 26 juin 2018 à 17:28 - Mis à jour le mercredi 27 juin 2018 à 7:43 Par Viviane Le Guen, France Bleu

SUD-Rail appelle à faire grève "les 6 et 7 juillet", au début des vacances scolaires, tandis que la CFDT Cheminots va "suspendre" sa participation au mouvement cet été ont annoncé les deux syndicats ce mardi, à la veille de la dernière séquence de grève lancée début avril par les cheminots.

SUD-Rail appelle à faire grève "les 6 et 7 juillet", soit au début des vacances scolaires.
SUD-Rail appelle à faire grève "les 6 et 7 juillet", soit au début des vacances scolaires. © Radio France - Aurelien Morissard

A l'image de la CGT, SUD-Rail appelle les cheminots à rester mobilisés cet été. Le  troisième syndicat de la SNCF, qui réunissait ce mardi son conseil fédéral pour débattre de la suite à donner au mouvement, appelle à faire grève "les 6 et 7 juillet", soit au début des vacances scolaires.

"En cohérence avec notre mandat précédent, nous appelons à la poursuite de la lutte pour le retrait du pacte ferroviaire", a déclaré à l'AFP Fabien Dumas, secrétaire fédéral de SUD-Rail. Les vendredi 6 et samedi 7 juillet, les cheminots "débattront en assemblées générales de la suite à donner au mouvement pour gagner", a-t-il ajouté.

D'après le porte-parole du syndicat, Erik Meyer, ces derniers jours, "une majorité de (ses) structures" régionales s'étaient prononcées pour une grève lors de ces deux journées marquant le début des congés scolaires d'été.

La CFDT relâche pour "garder des ressources"

A l'inverse, la CFDT Cheminots, qui réunissait également son conseil national ce mardi, a décidé une "suspension" de la grève à l'issue du dernier épisode de la grève perlée, et "pendant toute la période estivale". 

"L'idée est de pouvoir garder des ressources de mobilisation à la rentrée" car "les négociations sociales à venir seront longues et complexes" au sein de la SNCF et de la branche ferroviaire, a expliqué Sébastien Mariani, secrétaire général adjoint de la CFDT Cheminots, quatrième syndicat de la SNCF à l'AFP.