Transports

Soirée alcoolisée à Caen ? Captain Sam vous raccompagne avec votre voiture

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mercredi 30 décembre 2015 à 21:34

Isabelle, chauffeur, et Morgane Renault, fondatrice de Captain Sam
Isabelle, chauffeur, et Morgane Renault, fondatrice de Captain Sam © Radio France - Boris Letondeur

Captain Sam débarque à Caen ! La jeune société parisienne de transport de fêtards s'ouvre à la province et débute par la Normandie. Son concept : appeler un chauffeur pour vous ramener chez vous avec votre propre véhicule. Une alternative pour éviter de conduire ivre ou laisser sa voiture en ville.

Rentrer chez soi avec sa voiture après une soirée arrosée, c'est maintenant possible à Caen ! Sans prendre le volant, ça va de soi. Captain Sam, jeune société venue d'Île de France, débarque dans la capitale régionale avec un principe innovant : un chauffeur raccompagne les particuliers avec leur propre voiture en fin de soirée. A l'approche du réveillon de la Saint Sylvestre, cela peut être la solution pour rentrer chez soi après une soirée plus arrosée que prévue. D'autant qu'en 2015, le nombre de morts sur les routes du Calvados a augmenté : 32 décès dont 10 dus à la consommation d'alcool ou de stupéfiants.

Captain Sam débarque à Caen, le reportage de Boris Letondeur

Un concept colombien

Morgane Renault, la fondatrice de Captain Sam, a rapporté l'idée d'un voyage en Colombie._ "Je suis allé au mariage du cousin d'une amie. Pour rentrer chez elle, nous avons fait appel à des Anges, un chauffeur vient vous chercher, prends vos clés de voiture et vous ramène avec votre voiture chez vous". Sitôt revenue, elle décide de transposer le concept en France. La société voit le jour en janvier 2015, les premiers Captain Sam prennent les volants au cours de l'été en région parisienne, avant d'arriver à Caen cet hiver.

Le principe est simple : il suffit de commander un chauffeur par téléphone au 06 20 19 14 25 ou sur le site internet www.captain-sam.fr. Le prix est donné avant la course, il n'excède pas 1,30 € par minute : "moins cher qu'un taxi, assure Morgane Renault qui certifie aussi l'arrivée du chauffeur dans les quinze minutes suivant l'appel". Cela dit, la jeune fondatrice de 26 ans ne voit pas Captain Sam comme un concurrent aux taxis : "on cherche à répondre à une problématique de personnes qui viennent avec leur voiture et qui n'ont pas envie de rentrer alors qu'ils ont bu, ce n'est pas la même cible".

Interview de Morgane Renault, fondatrice de Captain Sam

Captain Sam recrute !

Les clients de la start-up francilienne ont entre 25 et 45 ans, tout comme les chauffeurs qu'elle recrute. Pour devenir un Captain Sam, il faut justifier d'une pièce d'identité, d'un casier judiciaire vierge, d'un permis de conduire de plus de trois ans avec un certain nombre de points, d'une pièce d'identité et passer un entretien pour démontrer son sérieux et son sens du relationnel.

Avant ce réveillon 2015/2016, la société compte cinq chauffeurs dans l'agglomération caennaise, dont Isabelle, recrutée au début du mois de décembre. "On est d'astreinte le jeudi, le vendredi et le samedi. Dès qu'on nous appelle, on va chercher les clients. Ça arrondit les fins de mois, à peu près 90 €. J'ai vu trop de gens prendre le volant après avoir bu, je préfère ne pas dormir et qu'ils se retrouvent entiers chez eux le lendemain et puis ils n'ont pas le tracas de retrouver leur voiture, parce qu'à Caen, le dimanche matin avec le marché, on se retrouve vite à la fourrière".

Les Taxis observateurs et sceptiques

Captain Sam, ce nouveau concept de l'économie participative, basée sur une idée de solidarité et de prévention, laisse perplexe les chauffeurs de taxis. Ils ont encore en tête le conflit musclé avec UberPop en juin dernier, même s'ils différencient les deux concepts. Denis François, président de l'union régionale des syndicats d'artisan taxis s'interroge surtout sur les risques encourus par les passagers, et les conséquences en cas d'accident

Interview de Denis François, président de l'union régionale des artisans-taxis

Du côté de Captain Sam, on affirme que tous les chauffeurs et les passagers sont couvert par l'assurance contractée par son entreprise, en cas d'accident matériel et/ou corporel.