Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Station à hydrogène : la Région Auvergne-Rhône-Alpes inaugure un premier équipement à Clermont-Ferrand

Rouler propre, c'est une nécessité. Le Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes veut être le premier territoire à hydrogène en France. D'ici à 2023, il prévoit la création de 20 stations de distribution d'hydrogène. La toute première a été inaugurée ce vendredi à Clermont-Ferrand.

Inauguration de la station à hydrogène à Clermont-Ferrand
Inauguration de la station à hydrogène à Clermont-Ferrand - Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes

Clermont-Ferrand, France

Le temps presse. L'Europe souhaite qu'en 2050 les gaz à effet de serre aient diminué de 80%. Un tiers de la pollution provient des transports. Le Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes mise donc sur l'hydrogène, un carburant vert par excellence. La métropole de Clermont-Ferrand fait figure de pilote avec une première station de distribution, inaugurée ce vendredi dans la zone industrielle des Gravanches. 

Il faut accomplir un grand effort-Brice Hortefeux

Auvergne-Rhône-Alpes a une ambition : être un modèle en matière de mobilité à hydrogène. Brice Hortefeux, vice-président à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, précise la stratégie : "D'ici à 2023, 20 stations de distribution d'hydrogène seront installées sur le territoire." Sont visés des secteurs sensibles comme Saint-Etienne, Lyon, Chambéry et Grenoble. Le Puy-de-Dôme est également concerné : l'an prochain, une station sera mise en service à Riom, mais c'est bien la métropole clermontoise qui inaugure le dispositif.

Un plein rapide et une autonomie de 500 km

C'est sur un terrain de Michelin aux Gravanches qu'est installé le nouvel équipement. Une mini-station service bleue, avec une pompe pour faire le plein de son véhicule.

Thierry Raevel, président d'Hympulsion, la société publique/privée chargée de développer l'implantation des stations pour la Région, explique : "Le plein, il se fait comme dans une station-service. C'est un flexible que l'on vient mettre dans le réservoir", sachant qu'il s'agit de véhicules électriques équipés d'un prolongateur à hydrogène.

L'hydrogène présente beaucoup d'avantages souligne Brice Hortefeux :"Aujourd'hui, une voiture à hydrogène peut parcourir jusqu'à 500 km, une voiture électrique c'est entre 100 et 300 km. Mais c'est surtout le temps de recharge : entre 5 et 8 heures pour une voiture électrique, c'est 5 minutes pour une voiture à hydrogène ! En fait, c'est une sorte de moteur à eau, il n'y a aucune émission de gaz à effet de serre". 

Seul bémol : le prix des véhicules, entre 40 000 et 75 000 selon le modèle. Le programme de la Région prévoit des aides pour les administrations, les associations, les entreprises qui souhaitent s'équiper. Des aides qui peuvent atteindre 18 000 euros.

Choix de la station

France Bleu