Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stationnement à Bordeaux : 35 euros pour les resquilleurs au 1er janvier 2018

-
Par , France Bleu Gironde

A compter de ce 1er janvier, pour ceux qui ne paient pas d'argent dans le parcmètre, ce sera 35 euros à Bordeaux (30 à l'extérieur des cours), au Bouscat, 25 euros à Libourne, Pessac et Arcachon. Une chasse aux fraudeurs qui doit contribuer à une meilleure circulation en ville.

Si vous ne mettez pas d'argent dans l'horodateur, la contravention sera de 30 ou 35 euros à Bordeaux selon la zone
Si vous ne mettez pas d'argent dans l'horodateur, la contravention sera de 30 ou 35 euros à Bordeaux selon la zone © Maxppp -

C'est un des changements de ce 1er janvier 2018. Finie la contravention, place à ce qui est appelé un « forfait post-stationnement ». A partir de ce lundi, chaque municipalité a la main pour fixer le montant de la prune infligée aux automobilistes qui « oublient » de mettre des pièces dans l'horodateur. Cette chasse aux resquilleurs doit aider à fluidifier la circulation dans les centre-villes.  

C'est 60 euros à Lyon

L'amende était partout jusqu'ici de 17 euros. Elle passe par exemple à 25 euros à Libourne, Arcachon, Pessac, Talence; 30 euros à Bordeaux à l'extérieur des cours et 35 euros à l'intérieur. Et 35 euros aussi au Bouscat,  si vous ne mettez pas d'argent dans l'horodateur. Une sanction raisonnable arguent ces villes, loin des 50 euros de Paris, ou 60 euros de Lyon, mais suffisamment dissuasive, plus en tous les cas que les 17 euros jusqu'ici qui faisait que beaucoup prenait le risque de se garer, sans payer. 

La troisième heure de parking à 35 euros également à Bordeaux

Selon la mairie de Bordeaux,  c'est environ 50% de resquilleurs qui devraient maintenant réfléchir avant de frauder. C'est d'ailleurs passé de 70 à 25% de fraude en Espagne ou en Angleterre ou la même réforme a été menée. L'idée est la même partout : dissuader de venir en ville au volant, ou rester 2 heures maximum si c'est inévitable. Car, avec cette réforme, la troisième heure de parking, va passer aussi,  à 35 euros à Bordeaux et 30 à Mérignac. Dans d'autres villes comme Floirac, Lormont Cenon, ou Lège-Cap-Ferret qui n'ont pas d'horodateur mais des systèmes de disques et zones bleues limitée à deux heures, l'amende reste à 17 euros. En fait, le meilleur plan pour ne pas débourser un seul centime pour poser sa voiture,  c'est Bègles, où se garer, est gratuit pour l'instant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess