Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Stationnement à Metz : l’heure des ajustements

jeudi 19 avril 2018 à 16:05 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Davantage de places de parkings à Metz, certaines moins chers et des facilités pour certains professionnels, le maire Dominique Gros fait des ajustements quelques mois après de grands changements dans la politique de stationnement.

Attention aux durées maximum conseillées pour stationner selon les secteurs de Metz.
Attention aux durées maximum conseillées pour stationner selon les secteurs de Metz. © Radio France - François Pelleray

Metz, France

En plus des infirmières, les orthophonistes et les kinésithérapeutes pourront stationner gratuitement dans les rues de Metz lors de leurs visites à domicile. Les artisans bénéficieront à partir du 1er juin d'un tarif de 10 euros à la journée. Ce sont deux exemples des ajustements de la politique de stationnement du maire Dominique Gros après des mois de plaintes et de revendications des uns et des autres. 

Plus de places de parking

Pour venir faire ses courses le samedi dans le centre, un parking gratuit sera ouvert ce jour-là à Metz nord, rue de Méric. Ce sont 150 places qui servent la semaine aux employés de la Ville. Ce sera comme un parking relais, il est situé à côté d'un arrêt de Mettis.

Plus proche du centre, une cinquantaine de places seront créées avenue Henri II en face du Saulcy, et même chose, à l'autre bout de la ville, devant le lycée Robert Schuman, au pied de Borny.

Encore plus près, le long de la Seille, à côté de la passerelle du Graoully, les soirs de match de Metz handball ou depuis l'ouverture de Muse, c'est l'anarchie dans ces petites rues. 80 places payantes seront donc dessinées au sol, et les rues concernées passeront en sens unique en septembre.

Négociation autour du parking SNCF au pied du château d'eau

Toujours plus proche du centre-ville, le maire négocie 250 places sur le parking SNCF sur le talus au pied du château d'eau. Au rayon des projets encore : le parking-relais Rochambeau, qui est saturé, pourrait être étendu. A Magny, au sud de Metz, 160 places devraient voir le jour, à côté d'un arrêt de bus, une sorte de parking-relais supplémentaire. Et pourquoi pas des places en nombre également à la gare de Metz nord, pour les travailleurs quotidiens.

Des tarifs en baisse pour stationner la journée

Les tarifs vont baisser dès le 28 avril dans quatre secteurs autour du coeur de ville. On pourra laisser sa voiture pour 4 euros la journée sur 538 places (voir la carte en dessous).

Les rues où les tarifs baissent, la journée coûte 4 euros à partir du 28 avril. - Aucun(e)
Les rues où les tarifs baissent, la journée coûte 4 euros à partir du 28 avril. -

Parfois, les gens ne comprennent pas, parfois ils ont raison (Dominique Gros)

Le parking de la patinoire restera gratuit confirme le maire de Metz, "c’est le statut quo". Dominique Gros fera le point tous les six mois sur le stationnement. "Il faut toujours écouter quand ils se plaignent. Parfois, ils n’ont pas compris les choses, parfois ils ont raison. Et donc, il faut corriger, s’adapter et faire en sorte que la ville soit fréquentable et désirable. Il y a eu beaucoup de plaintes au mois d’août 2017, mais cela a diminué et petit à petit les gens ont trouvé leurs marques".

Le maire de Metz, Dominique Gros, reconnait avoir entendu des revendications des uns et des autres.