Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Stationnement des vélos à Grenoble : mais où sont passés les arceaux ?

mercredi 17 avril 2019 à 12:46 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère

Le plan Chronovélo se déploie dans l'agglomération grenobloise en même temps que le plan "Coeur de Ville, Coeur d'Agglomération" et l'extension des zones piétonnes. Désormais, les arceaux de stationnement des vélos sont prévus en périphérie de ces zones, ce qui n'est forcément compris des cyclistes.

Les piétons sont les plus vulnérables des usagers de la rue
Les piétons sont les plus vulnérables des usagers de la rue © Maxppp -

Grenoble, France

Le réseau Chronovélo dédié aux cyclistes, rollers, trottinettes et autres gyropodes se déploie dans l'agglomération grenobloise.  La moitié des 40 km de pistes cyclables séparées du reste de la circulation prévus d'ici 2022 est déjà réalisée, ou bien est en chantier, entre les différentes communes de la Métropole. 

Les travaux les plus visibles sont situés dans le centre ville de Grenoble -sur l'axe qui va de Chavant à la Porte de France au bord de l'Isère.  Ces travaux vont de pair avec le projet Cœur de Ville Cœur d'Agglomération qui prévoit une extension des zones piétonnes afin de pouvoir relier à pied les différents quartiers de l'hypercentre.  

Dans ce plan, il est aussi question de modifier les zones de stationnement des vélos : les arceaux seront désormais installés en périphérie des zones piétonnes pour "sanctuariser" ces zones comme des trottoirs. Cela n'est pas toujours compris des cyclistes qui ont l'habitude de se garer au plus près de leur destination, souvent à la porte même du magasin où ils veulent faire leurs achats.

"Place Grenette, on ne trouve plus d'arceaux pour les vélos, alors qu'on nous encourage à abandonner nos voitures, c'est paradoxal et ... bête - une cycliste grenobloise."

Virginie, mère de 3 enfants et cycliste régulière, ne décolère pas quand elle ne trouve pas d'arceau de stationnement pour son vélo

Virginie est une grenobloise, active, et mère de trois garçons. Elle se déplace quotidiennement à vélo et ne mâche pas ses mots : "Quand on se déplace à vélo tous les jours pour faire ses courses, pour emmener ses enfants, on ne trouve plus d'arceaux de stationnement nulle part. Place Grenette par exemple, où je suis allée l'autre jour pour faire vivre les commerces au lieu de commander sur internet, j'ai passé dix minutes à chercher une place pour garer mon vélo que je n'ai pas trouvée ! Je trouve ça paradoxal, puisqu'on nous encourage à laisser notre voiture au garage, et même ... bête !"

"Chacun doit trouver sa place, mais le piéton est le plus vulnérable des usagers de la rue, il faut le protéger" - Yann Mongaburu, vice-président de la Métropole en charge des déplacements

Yann Mongaburu, le vice-président de la Métropole en charge des déplacements met la priorité sur la sécurité des piétons

Pour Yann Mongaburu, le vice-président de la Métropole délégué aux déplacements et président du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC), il faut sanctuariser les zones piétonnes qui doivent être considérées comme les trottoirs, donc exclusivement réservées aux piétons. 

"Nous avons pris soin, durant la concertation sur la piétonisation, de suspendre les aménagements de stationnement de bicyclettes, afin que la concertation puisse se mener correctement. Et qu'on puisse, à la suite, installer les arceaux en entrée de zone piétonne. De la même façon qu'on demande aux automobilistes de se parquer en entrée de zone piétonne, on demande aux cyclistes de laisser leur vélo à l'extérieur des zones piétonnes."

500 places seront créées sur l'espace public en lisière de la zone piétonne, et 1000 places par la nouvelle société d'économie mixte en charge des parkings en ouvrage

"Plus 500 places de stationnement seront créées sur l'espace public en lisière de la zone piétonne et non plus en son sein. Et la société d'économie mixte qui vient de reprendre en gestion les parkings en ouvrage va créer 1000 places de stationnement pour la bicyclette dans tout le pourtour du centre ville dans l'année 2019."

"Une zone piétonne comme un trottoir, c'est un espace qui est réservé aux piétons. Chacun doit pouvoir trouver sa place mais le piéton est le plus vulnérable. Il est donc normal qu'on lui donne la priorité dans la construction des espaces publics". 

La concertation sur l'emplacement des arceaux est toujours en cours. 

Quatre axes structurants sont prévus à l'horizon 2022, pour un investissement de 10 millions d'euros  Grenoble-La-Tronche Meylan, Grenoble-Saint-Martin-d'Hères, Grenoble-Echirolles-Pont-de-Claix qui sera prolongé ensuite jusqu'à Vizille, et Grenoble-Eybens. 

Le réseau Chronovélo est en cours de déploiement - Radio France
Le réseau Chronovélo est en cours de déploiement © Radio France - Véronique Saviuc