Transports

Stationnement : encore plus de rues payantes à Strasbourg

Par Céline Rousseau et Marie-Thérèse Koehler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 10 novembre 2016 à 15:20

Il existe déjà 12.000 places de stationnement payants à Strasbourg.
Il existe déjà 12.000 places de stationnement payants à Strasbourg. © Maxppp - Jean-Marc Loos

La municipalité de Strasbourg étend le périmètre du stationnement payant. Désormais l'Esplanade et le Quartier des Quinze sont concernés, soit 2.370 nouvelles places de parking payantes dans la capitale alsacienne.

Après avoir imposé le stationnement payant entre midi et 14h, la municipalité de Strasbourg veut désormais étendre le stationnement payant à de nouveaux quartiers : ceux de l'Esplanade et du Conseil des Quinze.

La ville veut créer 2.730 nouvelles places de stationnement payant au tarif vert : 0,50 euro par heure ou 1 euro les trois heures. Le conseil municipal de Strasbourg examinera le projet le 21 novembre, les places seront effectivement payants à compter du 1er juillet 2017.

Les riverains réclament le stationnement payant

Cette décision a été prise après une période de concertation avec les habitants, d'avril à octobre. A l'Esplanade, des résidents du quai des Alpes, des rues d'Annecy, Chamonix, Grenoble et du Jura ont même adressé une pétition au maire il y a un an pour réclamer que ce secteur soit payant. "La priorité est donnée aux habitants des quartiers", explique olivier Bitz, adjoint au maire de Strasbourg.

Des horodateurs seront installés dans le périmètre délimité au sud par le quai des Alpes, à l’est par les rues d’Ankara et de Boston, au nord par la place de l’Esplanade et les rues de Rome et du Maréchal Juin, et à l’ouest par la rue du Mont Blanc. 680 places de parking y seront créées.

Bientôt près de 15.000 places payantes à Strasbourg

Dans le quartier du Conseil des Quinze, "une forte pression en matière de stationnement est constatée". De jour comme de nuit, le taux d'occupation dépasse les 110% ! Les rues Sleidan, Saint-Maurice et Saint-Georges, l’avenue de la Forêt noire, une partie du boulevard de la Marne, la rue Beethoven, l’allée Richard Wagner, les rues Massenet, Daniel Hirtz, et le boulevard Paul Déroulède, ainsi que le quai Rouget de l’Isle seront désormais payantes. Les commerçants du quartier sont opposés à ce changement. Ils font d'ailleurs signer des pétitions.

La rue de Verdun, dans le quartier de l'université à Strasbourg, sera bientôt payante. - Radio France
La rue de Verdun, dans le quartier de l'université à Strasbourg, sera bientôt payante. © Radio France - Marie-Thérèse Koehler

Avant même ce changement, Strasbourg compte déjà 12.000 places de stationnement payant. Il y en avait 2.400 en 1984.