Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stationnement : à Metz les contrôles reprendront le 2 juin, à Thionville cela reste gratuit jusqu'au 30 juin

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les tracts sont glissés sous les essuies glaces des véhicules par Streeteo, la société en charge du stationnement payant à Metz. Les contrôles reprendront mardi 2 juin après deux mois et demi de tolérance. Alors qu'à Thionville, le choix a été fait de prolonger la gratuité jusqu'au 30 juin.

L'information commence à circuler sur les pare-brises.
L'information commence à circuler sur les pare-brises. © Radio France - Olivia Chandioux

La fin de la tolérance sur le stationnement dans les rues payantes de Metz approche. Les agents de Streeteo reprendront leurs contrôles le mardi 2 juin. Dès le début du confinement lié à l’épidémie de coronavirus, les véhicules pouvaient rester garés sans crainte d'une amende, appelée aujourd’hui forfait post stationnement. Logique, quand la consigne est de rester chez soi, les voitures ne bougeaient plus vraiment.

La crainte du retour des voitures ventouses

Dans le souci de ne pas promouvoir l’idée d’un stationnement gratuit, la ville de Metz demandait aux habitants de privilégier les emplacements non payants. Mais, depuis deux mois et demi, chacun a pu garer son véhicule sans limite dans n’importe quelle place autorisée, car le stationnement gênant lui n’a pas cessé d’être sanctionné. Le maire sortant, Dominique Gros, a toujours combattu le phénomène des voitures ventouses. Il espère donc que cette mauvaise habitude ne reprendra pas.

Une surprise à Thionville

A Thionville, la municipalité avait fait le choix de faire courir cette tolérance jusqu’au 30 juin. Cet effort représente un manque à gagner pour la mairie de 500.000 euros sur une période de 3 mois et demi. Le stationnement payant y est toujours géré en régie et non par un délégataire comme à Metz par exemple.

Prise en compte du télétravail à Montigny-lès-Metz

Pas de contrôles et donc pas de sanctions financières non plus à Montigny-lès-Metz au moins jusqu'au 2 juin. La ville prend en compte les gens qui télé-travaillent et donc ne bougent pas leur voiture de la journée.  Une décision sera prise en fonction "de la situation sanitaire et des consignes gouvernementales".

Forbach en attente selon la situation début juin

Même situation à Forbach, les contrôles ne reprendront pas au moins avant le 2 juin, même si les horodateurs n'ont jamais cessé de fonctionner.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess