Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stationnement payant à Orléans : la réponse du maire aux grognons

-
Par , France Bleu Orléans
Orléans, France

Le maire d'Orléans, Olivier Carré, répond aux critiques sur l'extension du stationnement payant dans le centre ville d'Orléans. Pas question de revenir sur cette mesure, mais la volonté d'expliquer aux résidents et aux commerçants, les plus critiques, ce qu'ils auront à y gagner

La ville dit avoir simplifié les tarifs
La ville dit avoir simplifié les tarifs © Radio France - Anne Oger

"Des places le soir pour se garer près de chez eux, et plus de places dans les parkings, pour les clients". Voilà le message qu'Olivier Carré veut adresser à ceux qui s'inquiètent, ils l'ont fait à travers une pétition diffusée depuis quelques semaines sur internet, et qui dépasse les 4000 signatures. 

20 euros par mois pour les résidents

On passera le 1er mars prochain de 1200 places payantes à l'intérieur des mails, à 2900, c'est 147% de plus. "Mais on ne sera pas pour autant au niveau de la plupart des villes de la même taille en France, on reste en-dessous", assure Olivier Carré. Le but de ce changement c'est d'éviter les voitures-tampons, celles qui restent des semaines sur des places gratuites. Ca c'est pour rassurer les résidents, ils trouveront plus facilement de la place pour se garer. Eux auront la possibilité de payer un abonnement de 20 euros par mois, à condition d'ouvrir un compte, avec leur taxe d'habitation ou un justificatif de domicile, et leur carte grise. Chaque mois, à l'horodateur, ils entreront un code pin, et pourront se garer dans leur quartier.

Tarif moins cher dans les parkings

Dans les parkings souterrains, même chose, les abonnements vont baisser. 60 euros par mois pour un stationnement permanent, 48 euros même, si c'est aux Carmes, à Saint Paul, ou à la Patinoire. Et 30 euros si c'est juste la nuit et le week-end. Pour ceux qui viennent travailler à Orléans, les tarifs baissent aussi dans ces trois parkings, 30 euros par mois contre 41 euros avant. Ce sera trois fois plus cher (90 euros) s'ils choisissent les parkings souterrains, ceux que la ville veut laisser libres pour les clients. Ca c'est le message pour les commerçants qui craignent que les automobilistes ne désertent le centre...

Une boutique rue Jeanne d'Arc

Pour souscrire ces abonnements, et tenter de rassurer et d'expliquer, Orléans Gestion, qui gère le stationnement en ville, vient d'ouvrir une boutique, au 30bis rue Jeanne d'Arc. Elle reçoit en ce moment entre 25 et 30 questions d'automobilistes, le personnel sera chargé d'y répondre. Elle restera ouverte pendant au moins 3 mois. Un site internet est aussi ouvert, avec tous les tarifs et les démarches : http://www.stationnement-orleans.fr/

Choix de la station

À venir dansDanssecondess