Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Tram, bus, TER : une carte orange pour l'Eurométropole de Strasbourg

lundi 28 novembre 2016 à 16:17 Par Marie-Thérèse Koehler et Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Dans moins de deux semaines, les abonnés des trams et bus strasbourgeois pourront prendre des trains régionaux sans surcoût sur le territoire de l'Eurométropole. Les collectivités veulent ainsi favoriser la mobilité.

Les collectivités tablent sur 700 voyageurs supplémentaires chaque jour
Les collectivités tablent sur 700 voyageurs supplémentaires chaque jour © Maxppp - J-F FREY

Strasbourg, France

Dès le 11 décembre prochain, les abonnés de la CTS âgés de plus de 19 ans et qui résident dans l'Eurométropole de Strasbourg pourront emprunter les TER dans l'agglomération sans débourser un centime de plus. La Région Grand Est, la Ville de Strasbourg, la CTS et la SNCF ont signé ce lundi 28 novembre 2016 une convention en ce sens. Philippe Richert, le président de la région Grand Est, estime que cette nouvelle offre va drainer vers les TER, les trains régionaux, et le réseau urbain de nombreux usagers supplémentaires. Un habitant de Fegersheim, par exemple, à une quinzaine de kilomètres de Strasbourg, ne mettra que 12 minutes en train pour rejoindre la gare de Strasbourg. Aux heures de pointe, il bénéficiera de quatre trains par heure.

Au centre, Roland Ries, maire de Strasbourg, et Philippe Richert, président de la Région - Radio France
Au centre, Roland Ries, maire de Strasbourg, et Philippe Richert, président de la Région © Radio France - Marie-Thérèse Koehler

L'Eurométropole va débourser plus d'un million d'euros

Les TER entrent dans les compétences de la Région, c'est pourquoi l'Eurométropole versera dans un premier temps 1,2 millions d'euros au Conseil régional. Les collectivités locales tablent sur une hausse d ela fréquentation des transports en commun. Cette initiative devrait aussi permettre de désengorger le trafic routier aux abords de la capitale alsacienne. La Région va aussi acquérir de nouvelles rames de TER "Regiolis" pour faire face à un afflux de nouveaux passagers.

On estime à 700 le nombre de clients supplémentaires qui pourraient emprunter quotidiennement les TER à partir des treize gares situées dans l'Eurométropole. Pour utiliser le réseau TER, il faudra se munir de sa carte Badgéo chargée d'un abonnement et aussi d'une "contremarque" à retirer à l'agence CTS.