Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Strasbourg : "Rendez-nous nos trains de nuit"

jeudi 25 octobre 2018 à 16:40 Par Luc Dreosto , France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Une cinquantaine d'usagers et de cheminots ont manifesté ce jeudi devant la gare de Strasbourg pour réclamer le rétablissement des trains de nuit vers le sud de la France. Des liaisons supprimées par la SNCF en 2016.

Des usagers de la SNCF et des cheminots réclament le retour des trains de nuit supprimés en 2016
Des usagers de la SNCF et des cheminots réclament le retour des trains de nuit supprimés en 2016 © Radio France - Luc Dreosto

Strasbourg, France

"Rendez-nous nos trains de nuit". C'est le message qu'ont voulu faire passer une cinquantaine de personnes rassemblées ce jeudi midi devant la gare de Strasbourg, à l'appel du Collectif national "Oui au train de nuit". Ces usagers de la SNCF, soutenus par des cheminots, demandent le rétablissement d'une dizaine de lignes nocturnes, supprimées il y a deux ans, notamment le Strasbourg - Perpignan (Port-Bou) et le Strasbourg-Nice. Ils estiment que les Intercités de Nuit représentent une solution de transport économique, écologique et pratique.

Le collectif "Oui au train de nuit" a organisé des manifestations dans une dizaine de villes françaises - Radio France
Le collectif "Oui au train de nuit" a organisé des manifestations dans une dizaine de villes françaises © Radio France - Luc Dreosto

Hervé Diebold est en charge du ferroviaire à l'association ASTUS (l'Association des usagers des transports urbains de l'agglomération strasbourgeoise) : "C'est une nécessité de rétablir les trains de nuit. Le TGV ne permet pas des arrivées de bonne heure et les temps de trajet sont encore bien trop longs. On met 5 heures pour arriver à Marseille et plus de 8 heures pour Nice, donc ça n'est pas du tout attractif. L'Allemagne aussi a arrêté les trains de nuit il y a deux ans, car ils étaient déficitaires. Les Autrichiens ont repris l'exploitation de ces trains avec du nouveau matériel et de nouvelles prestations. Dès la première année, les chemins de fer autrichiens sont arrivés à l'équilibre financier sur ces liaisons. Ce qui prouve qu'il y a un réel potentiel à condition d'avoir un service de qualité et adapté à tous, avec aussi bien des sièges inclinables que des couchettes et des voitures-lit pour les hommes d'affaire".

Le collectif "Oui au train de nuit" a organisé des manifestations dans une dizaine de villes françaises ces derniers jours.  La pétition qui réclame le retour des trains de nuit a déjà recueilli plus de 50 000 signatures.