Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sud des Landes : bientôt un vrai réseau de bus entre le Seignanx et Bayonne

-
Par , France Bleu Gascogne

Le syndicat de mobilité de la communauté Pays Basque a accepté d'intégrer les communes landaises d'Ondres et de Saint-Martin de Seignanx dans son giron. Si tout fonctionne, en 2022, il y aura une douzaine de rotation par jour entre ces communes landaises et Bayonne.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Céline Arnal

Il y aura, si tout se déroule comme prévu d'ici l'été 2022, un vrai réseau de transport en commun entre Saint-Martin de Seignanx, Ondres et le BAB, Bayonne Anglet Biarritz. Ces deux communes Landaise de la côte Sud viennent d'intégrer le  Syndicat des mobilités de la Communauté Pays Basque. C'était déjà le cas pour Tarnos. Avant que cela soit effectif,  reste à valider cette décision par les préfets des deux départements et par l'Agglomération du Pays Basque. Mais c'est déjà un grand pas se félicite le maire de Saint-Martin de Seignanx, Julien Fichot : " enfin les habitants vont pouvoir avoir un réseau de transport en commun. C'est un travail de quasiment 20 ans". 

Saint-Martin de Seignanx à 9 kms de Bayonne 

De par leur situation géographique, Saint-Martin de Seignanx ou Ondres sont naturellement tournés vers le Pays Basque. Que ce soit pour le travail, les sorties culturelles ou les achats dans les commerces. "Le premier enjeu, c'est de gérer ces flux de plus en plus importants du matin et du soir vers les lieux de travail. Deuxièmement, l'enjeu écologique. Les gaz à effet de serre, c'est principalement du au transports. On a donc tous envie de prendre de bonnes décisions et le transport en commun est un des levier principal. Et troisième axe très important, c'est le coût", détaille Julien Fichot. 

Le maire de Saint-Martin de Seignanx explique qu'un abonnement pour ces bus, c'est 30 euros par mois, voire 15 euros si l'on peut prétendre à l'aide de son employeur. "Un salarié pourra aussi clairement faire des économies en prenant ce transport en commun", souligne le maire. 

Une offre qui va plus que doubler vers Bayonne

Qu'est ce qui va changer pour Ondres et Saint-Martin de Seignanx avec l'intégration dans le syndicat des mobilités de la Communauté Pays Basque ? En 2022, il y aura une douzaine de bus par jour entre les communes landaises et Bayonne, soit environ un bus par heure, sur une ligne dédiée. Une dizaine d'arrêt de bus seront installés à Saint-Martin de Seignanx et à Ondres. 

"C'est quasiment fois deux ou fois trois, la différences sera très conséquente", se félicite le maire de Saint-Martin de Seignanx. Aujourd'hui, avec quatre ou cinq bus par jour, c'est la ligne 26 de la Région Nouvelle-Aquitaine qui assure une rotation depuis ces communes landaises vers Bayonne. "Donc c'est sûr que notamment les salariés ne pouvait pas l'utiliser parce que la souplesse et le cadencement sont insuffisant", conclu Julien Fichot. 

Si tout se déroule comme prévu avec les préfectures et l'Agglo du Pays Basque, dès cet été seront créées des navettes estivales à destination de la plage d’Ondres depuis les deux communes landaises. Puis à partir de la rentrée 2021, des circuits scolaires pour les primaires. Et enfin, à l'été 2022, les lignes régulières vers Bayonne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess