Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sur la rocade bordelaise, les motos peuvent rouler entre les files de voitures

dimanche 28 octobre 2018 à 16:21 Par Laurine Benjebria, France Bleu Gironde

Depuis deux ans, dans 11 départements, dont la Gironde, les motards sont autorisés à rouler entre les files des voitures sur certaines voies rapides, et lorsque le trafic est ralenti. Vendredi, une opération de contrôle était menée sur la rocade près d'Eysines, par des agents de la CRS autoroutière.

Des agents de la CRS autoroutière contrôlent la vitesse des motards sur la rocade bordelaise
Des agents de la CRS autoroutière contrôlent la vitesse des motards sur la rocade bordelaise © Radio France - Laurine Benjebria

Bordeaux, France

C'est une pratique ancienne, mais qui n'est réglementée et autorisée que depuis deux ans dans onze départements, dont la Gironde : le remonte-file. Lorsque le trafic est ralenti, sur certaines portions de voies rapides, comme la rocade bordelaise, les motos sont autorisées à rouler entre les files des voitures. Pour vérifier que les règles strictes sont bien respectées, plusieurs actions de contrôles sont menées dans l'année. La dernière en date, vendredi, a eu lieu au niveau de l'échangeur 7, près d'Eysines.

Une opération de contrôle vendredi

Pour pouvoir rouler en toute légalité entre les files des autos lors des embouteillages, il faut respecter certaines règles bien précises : ne pas dépasser les 50km/h, mettre ses warnings ou son clignotant gauche et, en cas de brouillard ou de nuit, mettre ses feux. En septembre, plus de 45 personnes avaient été verbalisées. Ce vendredi, en un quart d'heure, les agents motorisés de la CRS autoroutière ont verbalisé quatre personnes : trois motards ne respectant pas les limitations de vitesse ou le clignotant et un automobiliste qui utilisait son téléphone au volant. Une opération qui a duré deux heures, mais au bout d'une demie heure à peine, la présence des agents était indiquée sur l'application Waze. Et puis, brouillard oblige, la plupart des motards roulaient avec leur feu et ralentissaient.

Un motard se fait contrôler par des agents de la CRS autoroutière sur la rocade bordelaise - Radio France
Un motard se fait contrôler par des agents de la CRS autoroutière sur la rocade bordelaise © Radio France - Laurine Benjebria

Une pratique pas toujours rassurante

Concrètement, ce remonte-file permet aux motards d'éviter les bouchons. Tous les matins, Florian roule entre les files de voiture pour ne pas rester coincé trop longtemps dans les embouteillages. Mais c'est toujours la peur au ventre : "c'est très très dangereux et je le recommande à personne". Dangereux à cause du comportement de certains automobilistes selon Florian. Par exemple, "un conducteur qui va être pressé pour prendre une sortie et qui va tourner sans mettre son clignotant".

Du côté des automobilistes aussi on se dit inquiet. Franck lui fait attention lorsqu'il roule sur la rocade bordelaise. Ancien motard, aujourd'hui chauffeur taxi, il n'est pas pour autant rassuré : "quand ils arrivent trop vite ils nous surprennent et ça peut être dangereux".

A bord de son taxi, Ali lui ne blâme personne en particulier, pour lui tout le monde est responsable : "c'est l'automobiliste qui doit faire attention au motard et c'est le motard qui doit faire attention à l'automobiliste".

Si l'expérimentation fait ses preuves en Gironde et dans les 10 autres départements test, la circulation inter-files pourra être généralisée en 2020.