Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les Taxis du Calvados se désolent de l'absence des touristes étrangers

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Après la chute de leur chiffre d'affaire pendant la période de confinement liée au coronavirus, les artisans taxis du Calvados s'attendent à souffrir cet été en raison de l'absence de la clientèle étrangère.

File d'attente de Taxis devant la gare de Caen après la levée du confinement lié au coronavirus
File d'attente de Taxis devant la gare de Caen après la levée du confinement lié au coronavirus © Radio France - Olivier Duc

A l'approche de la saison estivale, les taxis du Calvados s'apprêtent à devoir se passer de la clientèle étrangère.

Elle peut représenter la moitié du chiffre d'affaire des artisans taxis caennais et même 70 à 80% de l'activité de leurs voisins de Bayeux pendant la période comprise de juin à septembre.

Cette clientèle qui vient de Paris en train pour voir les plages et les cimetières du débarquement, le Mémorial de Caen ou encore les différents festivals ne viendra pas estime Denis François.

Le président du syndicat des Artisans Taxis du Calvados Denis François devant la gare de Caen
Le président du syndicat des Artisans Taxis du Calvados Denis François devant la gare de Caen © Radio France - Olivier Duc

"Nous travaillons beaucoup avec des Américains, des Anglais, des Espagnols, des Italiens énumère le président du syndicat des Artisans Taxis du Calvados. Là, frontière fermée oblige, ces gens-là ne viennent pas. Alors on aura certainement des touristes français mais je pense qu'ils se déplaceront avec leur voiture et qu'ils n'auront pas besoin de nous."

Denis François estime que les artisans Taxis de la région n'ont pas encore fini de manger leur pain noir et espère un retour à une activité plus soutenue en septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess