Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Taxis parisiens : le prix de la licence se stabilise

mercredi 8 novembre 2017 à 5:04 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

Après avoir fortement chuté en 2015 et 2016, le prix de la licence de taxi connaît un léger rebond depuis le début de l'année et se stabilise autour de 140 000 euros. Preuve que le métier attire toujours selon le bureau de recherche 6-T qui révèle ses chiffres.

© Maxppp -

Paris, Île-de-France, France

140 000 euros. C'est le prix auquel s'échangeait la licence de taxis en août 2017 à Paris. Un prix qui, après avoir fait les montagnes russes ces dernières années, semble se stabiliser selon le bureau de recherche 6-T qui a compilé toutes les transactions d'autorisations de stationnement (qu'on appelle communément licences) enregistrées par la préfecture de police de Paris. Ce fichier permet d'avoir une vision de l'évolution du prix de la licence de taxi sur plus de 20 ans.

Depuis le début de l'année 2017, le prix de la licence connaît un léger rebond après avoir plongé pendant deux ans pour atteindre 120 000 euros fin 2016. Cette chute brutale, due notamment à la concurrence des VTC, s'est accompagnée d'une baisse importante du nombre de ventes, "témoignant d'un certain attentisme chez les détenteurs de licence", selon l'article publié par 6-T. Mais la reprise des transactions et l'augmentation du prix des licences en 2017 montrent que le métier de taxi attire encore des candidats.

Certes, on est loin des sommets atteints en 2013 quand la licence valait presque 250 000 euros. Mais ce prix était complètement déconnecté de la réalité économique du marché, selon Simon Moreau, chargé d'étude chez 6-T. "En quelques années, on a vu le prix de la licence doubler, alors que l'activité de taxi n'avait pas changé fondamentalement. C'était devenu une rente. Une bulle spéculative qui a éclaté avec l'arrivée des plateformes de VTC". Aujourd'hui, le prix de la licence est revenu à ce qu'il était au début des années 2000.