Transports

Téléphériques urbains : où en sont les projets en Ile-de-France?

Par Emilie Defay, France Bleu Paris Région mercredi 13 janvier 2016 à 6:22

Le futur Téléval au-dessus de la Marne
Le futur Téléval au-dessus de la Marne © Radio France

Bientôt un téléphérique entre Roissy et Goussainville? Le projet est défendu par la communauté d'agglomération de Roissy Porte de France qui va présenter en février le dossier à Valérie Pécresse. Et ce n'est pas le seul projet en Ile-de-France mais pour l'instant ils ont bien du mal à aboutir.

Ce n'est pas encore demain qu'on verra des cabines de téléphérique dans le ciel francilien. Le projet le plus avancé, celui du Téléval, dans le Val-de-Marne, qui devait relier Créteil à Villeneuve-Saint-Georges en 2018, a déjà pris un voire deux ans de retard, selon l'un des défenseurs du projet dans le Val-de-Marne. En cause notamment, le refus de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris, qui s'est installée sur un nouveau site à Valenton, d'être survolée.

Une solution trouvée

Après plusieurs réunions à l'automne dernier, une solution a finalement été trouvée. Le tracé a été décalé de quelques mètres pour satisfaire les pompiers. Les élus du Val-de-Marne souhaitent désormais que le projet soit inscrit au plus vite à l'ordre jour du STIF, le syndicat des transports en Ile-de-France, pour ne plus perdre de temps et lancer la concertation publique avant l'été. Mais il faut, pour cela, l'aval de la nouvelle présidente, Valérie Pécresse.

Plusieurs projets en discussion

Dans son programme de campagne, la présidente de la Région Ile-de-France vantait ce moyen de transport écologique, qui permet d'éviter les embouteillages, en promettant de soutenir pas moins d'une dizaine de projets dont celui du Téléval mais aussi celui entre Pont-De-Sèvres et Vélizy ou encore entre Romainville et Bobigny. Mais si Valérie Pécresse veut que l'un de ces projets voient le jour avant la fin de sa mandature, en 2021, il ne faut plus traîner.

Partager sur :