Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Téléphone au volant : 75% des jeunes conducteurs admettent utiliser leur portable lorsqu’ils conduisent

-
Par , France Bleu

Les trois-quarts des jeunes conducteurs reconnaissent utiliser leur téléphone portable au volant y compris sur l’autoroute, selon une étude de l'Association française des sociétés d'autoroutes (ASFA), dévoilée par franceinfo ce vendredi.

75% des jeunes conducteurs reconnaissent utiliser leur téléphone portable au volant, même sur l’autoroute, selon une étude de l'Association française des sociétés d'autoroutes (ASFA), dévoilée par franceinfo le 26 juillet 2019 (photo d’illustration)
75% des jeunes conducteurs reconnaissent utiliser leur téléphone portable au volant, même sur l’autoroute, selon une étude de l'Association française des sociétés d'autoroutes (ASFA), dévoilée par franceinfo le 26 juillet 2019 (photo d’illustration) © AFP - Philippe Clément / BELGA MAG / Belga

Ils se disent "conscients des dangers" mais ne lâchent pas leur téléphone au volant. D'après une étude de l'Association française des sociétés d'autoroutes (ASFA), dévoilée par franceinfo ce vendredi, un tiers des automobilistes (35%) admettent utiliser leur téléphone en conduisant, même sur l’autoroute. Les jeunes conducteurs sont encore plus imprudents : 75% consultent leur smartphone au volant.

1.500 conducteurs ont été interrogés dans le cadre de cette étude. S'ils reconnaissent que l'usage du téléphone au volant est dangereux - au même titre que l’alcool, les drogues ou la somnolence - ils admettent toutefois le prendre en main régulièrement, en particulier sur autoroute "parce que c’est plus sûr". Un comportement particulièrement accidentogène : depuis cinq ans, le personnel autoroutier a subi 670 accidents, dont deux mortels.

Les moins de 35 ans particulièrement imprudents

Le phénomène est surtout prégnant chez les moins de 35 ans. Près d’un jeune sur deux ne peut se passer de son téléphone plus d’une heure. Ils sont 25% à le garder en contact visuel ou à portée de main. 

"Le téléphone, c'est une addiction, un véritable fléau : si vous écrivez un texto à 130 km/h, vous avez parcouru 250m sans regarder la route. Vous imaginez ce que ça veut dire... Il faut qu'on se discipline collectivement", a commenté Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, sur franceinfo.

Téléphoner en conduisant multiplie par trois le risque d'accident selon la Sécurité routière. L'utilisation d’un téléphone portable est sanctionnée par une amende forfaitaire de 135€ et un retrait de trois points du permis de conduire.

Choix de la station

France Bleu