Transports

Tempête : des arbres sur les voies partout autour du Mans, trafic SNCF très perturbé

Par Julie Le Duff, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan, France Bleu Maine, France Bleu Mayenne, France Bleu Touraine et France Bleu mercredi 14 septembre 2016 à 8:18

Le Mans est un noeud ferroviaire stratégique pour le trafic SNCF dans l'Ouest de la France
Le Mans est un noeud ferroviaire stratégique pour le trafic SNCF dans l'Ouest de la France © Maxppp -

Les rafales de vent ont parfois dépassé les 70km/h cette nuit en Sarthe. A la clé, de nombreuses chutes d'arbres, qui perturbent fortement le trafic ferroviaire dans l'Ouest ce mercredi matin.

C'est toute l'étoile ferroviaire du Mans qui est concernée par des chutes d'arbres, et notamment les lignes Paris-Nantes, Paris-Rennes et Caen-Tours. La plupart des trains affichent "retard indéterminé" ce mercredi à l'heure de pointe sur les écrans d'annonce en gare.

"Toutes les équipes d'astreinte ont passé la nuit sur place", indique la SNCF, qui évoque _"quatre arbres tombés sur les voies entre Le Mans et Laval, et de nombreux branchages sur les rails."  _Quand la panne d'alimentation a été repérée, à 3H du matin, un train diesel a été envoyé pour localiser les dégâts et dégager les rails.

Les derniers branchages ont été dégagés vers 8H, mais il a fallu du temps pour remettre le trafic en route. Certaines portions autour de Laval sont d'ailleurs toujours limitées à 40km/h, ce mercredi matin.

A cela se sont ajoutées des perturbations dues à la pluie, qui ont gêné la circulation en gare de Rennes pendant une heure.

Certains trains déviés par Nantes, des retards sur les autres

Un train Rennes-Paris et un St-Brieuc-Paris ont été déviés par Nantes et quatre autres TGV entre la Bretagne et la capitale auront du retard.

La SNCF affirme que les conséquences sont plus limitées dans l'autre sens, même si Le Paris-Brest de 9h08, par exemple, accusera 30 minutes de retard à l'arrivée.

Plus d'infos à venir

Partager sur :