Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

TER Bordeaux-Arcachon : fatigués des trains bondés, les usagers demandent des trains supplémentaires

dimanche 30 septembre 2018 à 18:11 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Une pétition d'usagers de la ligne 32 exige le rétablissement de trois trains par heure sur le ligne Bordeaux-Arcachon entre 6h et 9h et 16h et 19h. Le sujet devrait être abordé ce lundi soir à Gujan-Mestras lors d'un comité de ligne organisé par la SNCF.

TER bondés (illustration)
TER bondés (illustration) © Maxppp - maxppp

Arcachon, France

Les usagers en colère du TER Bordeaux-Arcachon ont rendez-vous avec la SNCF ce lundi soir. Le comité de ligne entre la SNCF, la région et les usagers se tiendra à 17h45 à la maison des Arts de Gujan-Mestras et la réunion s'annonce houleuse.  

Depuis quelques jours une pétition circule. Lancée par des usagers mécontents elle a recueilli à ce jour près de 800 signatures. Les utilisateurs de la ligne la plus fréquentée de la région exigent des trains supplémentaires aux heures de pointe. Ils dénoncent des trains surchargés, encombrés par les vélos et le tout sans contrôleurs.

On a besoin de trois trains par heure entre 6h et 9h puis 16h et 19h. Aujourd'hui on voyage dans des trains bondés, c'est plus possible. — Yovana Merlet, animatrice de la page Facebook "Train d'enfer ligne Arcachon Bordeaux"

Les usagers mécontents ont reçu le soutien de la député du Bassin d'Arcachon, Sophie Panonacle. Dans une lettre adressée à la SNCF et au président de la Région Nouvelle Aquitaine Alain Rousset, la député LREM explique que "le succès de cette ligne n'est plus à démontrer". Elle souhaite que "la rencontre (ce lundi soir) permette d'apaiser les tensions et d'aboutir à une solution satisfaisante pour l'ensemble des acteurs."

Yovana Merlet, "Train d'enfer ligne Arcachon-Bordeaux"