Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

TER Nouvelle-Aquitaine : toutes les nouvelles rames sont arrivées

vendredi 23 juin 2017 à 8:10 Par Hajera Mohammad, France Bleu Béarn, France Bleu Creuse, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle, France Bleu Limousin, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord et France Bleu Poitou

C'est la dernière étape dans la modernisation du réseau TER en Nouvelle-Aquitaine, lancée en 2014. La dernière des 46 rames nouvelle génération a été livrée ces derniers jours.

La dernière rame de TER Nouvelle-Aquitaine nouvelle génération est arrivée. Illustration à la gare de Bordeaux Saint-Jean, le 22 juin 2017.
La dernière rame de TER Nouvelle-Aquitaine nouvelle génération est arrivée. Illustration à la gare de Bordeaux Saint-Jean, le 22 juin 2017. © Radio France - Hajera Mohammad

Bordeaux, France

Au total, la région aura déboursé 485 millions d'euros pour acheter ces 46 nouvelles rames de TER, nouvelle génération. Désormais, vingt-quatre Régio2N, des rames à deux étages, ainsi que 37 Régiolis, des trains électriques ou bimodes, circulent dans la région. Ce 22 juin, les dirigeants de la SNCF et le président de la région, Alain Rousset, ont profité d'un trajet entre la gare de Bordeaux Saint-Jean et celle de Libourne, à bord de la dernière rame livrée, pour faire le point sur ce vaste chantier de renouvellement du parc de TER. Il avait été lancé il y a deux ans.

Des trains plus spacieux et plus confortables

A bord du train, tous les voyageurs sont unanimes. Cette nouvelle rame Régio2N est une petite révolution. Avant, voyager en TER pour Pascal, était synonyme de "vieillerie, de chaleur et d'inconfortable". Mais maintenant, il le reconnaît : "c'est une bonne surprise avec plus de clarté et avec la climatisation". Un train plus fonctionnel, salué également par Laure, qui fait le trajet Bordeaux-Coutras, tous les jours pour le travail. "Il y a même des prises pour charger son téléphone à tous les sièges", note la future maman. Mais Didier, est moins enthousiaste. "Ce matin, je suis venu à Bordeaux de Libourne et résultat, j'ai eu 45 minutes de retard sur mes rendez-vous", déplore-t-il. Des trains plus jolis et plus confortables ne sont pas forcément synonymes d'un meilleur service, selon lui. Malgré ces 46 nouvelles rames, d'autres trains plus anciens continueront de rouler.

Le train Régio2N, une rame plus spacieuse, plus lumineuse et climatisée. Trajet Bordeaux-Libourne, le 22 juin 2017. - Radio France
Le train Régio2N, une rame plus spacieuse, plus lumineuse et climatisée. Trajet Bordeaux-Libourne, le 22 juin 2017. © Radio France - Hajera Mohammad

Hausse de la fréquentation des TER

Tout n'est pas rose, reconnaît Philippe Bru, le directeur de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine, "il reste encore des efforts à faire". Mais selon lui, l'arrivée de ces nouvelles rames a déjà marqué une évolution positive dans le trafic : " Ça y contribue, plus vous avez des engins neufs, plus la fiabilité de ces engins est améliorée, on gagne en efficacité. La partie n'est pas gagnée mais on est sur la bonne voie." Et preuve que la qualité s'améliore d'après lui, la hausse de la fréquentation dans les TER, "elle augmente de 5% depuis le début de l'année, c'est un début encourageant et on a envie d'accélérer les chose pour avoir plus de clients à bord de nos trains", conclut Philippe Bru. En moyenne, 57.000 clients voyagent chaque jour à bord des TER en Nouvelle-Aquitaine.

46 nouvelles rames de TER livrées en Nouvelle-Aquitaine : reportage sur le trajet Bordeaux-Libourne