Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Territoire de Belfort : bientôt des véhicules banalisés avec radars dans les villages

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La lutte contre l'insécurité routière dans le Territoire de Belfort est l'une des priorités des autorités pour 2021. Pour lutter contre les excès de vitesse, des voitures banalisées avec radars embarqués vont bientôt sillonner les routes.

Les véhicules banalisés pourront notamment sévir dans les zones 30 ou la vitesse n'est pas toujours respectée
Les véhicules banalisés pourront notamment sévir dans les zones 30 ou la vitesse n'est pas toujours respectée © Radio France - Laurent Watrin

Le Préfet du Territoire de Belfort a dressé ce vendredi le bilan de la sécurité pour l'année écoulée aux côtés des représentants des forces de l'ordre. Il a été question de sécurité routière qui sera encore l'une des priorités pour cette année. Si le nombre de conduites sous l'emprise de l'alcool avec la pandémie (confinements et couvre-feu obligent) a baissé de 20% en 2020 par rapport à 2019, on ne peut pas en dire autant des excès de vitesse. Les autorités ont recensé pour cette cause 145 suspensions de permis l'an dernier contre 55 en 2019 soit une augmentation de 163 %.

Des voitures banalisées conduites par des "privés"

Pour lutter contre les excès de vitesse, des véhicules banalisés seront mis en circulation dans l'année avec radars embarqués. Ils seront pilotés par des conducteurs de sociétés privés. Ces véhicules vont se fondre dans le trafic, incognitos au milieu des autres. " Ils seront rattachés aux casernes de gendarmerie mais pilotés par des employés de sociétés privées. Ils auront pour seule fonction de les conduire. Les véhicules seront équipés d'un certain nombre de radars qui pourront prendre dans toutes les directions. Tout ceux qui seront croisés et qui ne respecteront pas les règles de vitesse seront verbalisés", prévient le lieutenant colonel Loisier, commandant en second des gendarmes du Territoire de Belfort.

Les maires des villages entendus

Les gendarmes répondent ainsi aux attentes des maires de communes rurales que certains automobilistes traversent à trop vive allure notamment aux abords des écoles. Les forces de l'ordre pointent notamment du doigt certains livreurs. Elles constatent qu'ils sont de plus en plus nombreux sur les routes depuis le début de la pandémie et les fortes hausses des ventes sur internet. Aucune date précise n'est pour l'instant communiquée sur la mise en service de ces véhicules "chasseurs de chauffards". Autant s'en méfier dès à présent....

Choix de la station

À venir dansDanssecondess