Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Terrorisme : 283 sites internet ont été bloqués en France depuis un an

mardi 26 janvier 2016 à 15:04 Par Eric Turpin, France Bleu Nord et France Bleu

En visite au forum international de la cybersécurité à Lille, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé mardi que 283 sites internet avaient été bloqués en France depuis un an.

Bernard Cazeneuve au forum de la cybercriminalité à Lille
Bernard Cazeneuve au forum de la cybercriminalité à Lille © Maxppp - Pierre Le Masson

Lille, France

En France, 283 sites internet soupçonnés de faire l'apologie du terrorisme ou de se livrer à la propagande jihadiste ont été bloqués depuis un an. C'est ce qu'a révélé mardi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à l'occasion de sa présence du forum international de la cybersécurité qui se tient à Lille les 25 et 26 février. 

Bernard Cazeneuve a annoncé à ce forum que 108 millions d'euros seraient débloqués d'ici 2017 pour lutter contre la cybercriminalité. « Le combat contre le terrorisme se livre sur le cyberespace », a souligné le ministre rappelant que les réseaux sociaux étaient « des vecteurs importants de propagande de recrutement et de radicalisation pour Daech ».

Le ministre de l'Intérieur a aussi précisé que les forces de l'ordre seraient bientôt équipées d'une application pour smartphone que développe les gendarmes. Elle permet de scanner le passeport d'une personne contrôlée et d'avoir accès directement aux fichiers de police qui pourraient la concerner.