Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Tests Covid obligatoires cet été dans les ports de plaisance de Corse

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu

Après les ports et les aéroports, les ports de plaisance n'accueilleront plus personne sans un test PCR négatif de moins de 72 heures. Un arrêté a été publié ce vendredi 16 avril.

Il faudra désormais présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour accoster dans un port de plaisance.
Il faudra désormais présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour accoster dans un port de plaisance. © Radio France - Maxime Becmeur

Pour accéder à un port de plaisance en Corse, il faudra désormais présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Mesure annoncée à Saint-Florent par François Ravier, le préfet de Haute-Corse. Un arrêté a été publié ce vendredi 16 avril et impose cette nouvelle règle. 

Saint-Florent, premier port de plaisance de l'île (avec un millier d'anneaux), a déjà commencé à appliquer cette mesure, la même mesure que pour les arrivées dans les ports et les aéroports qui sera valable pour toute la saison estivale 2021. Avec un seul test, les plaisanciers pourront accoster dans tous les ports. "Evidemment, nous prévenons les vacanciers en amont, lorsqu'ils effectuent leurs réservations, précise David Donnini, le directeur du port de Saint-Florent. Ils le présentent à leur arrivée, puis ils reçoivent une attestation qui prouve qu'ils ont bien été contrôlés, ce qui leur permet ensuite de continuer leur séjour et accoster dans d'autres ports de Corse."

"Pas forcément compliqué à mettre en place, estime Claudy Olmeta, le maire de Saint-Florent. Nous aurons besoin d'un ou deux agents supplémentaires pour s'occuper des contrôles. C'est une contrainte, mais je ne pense que cela aille jusqu'à dissuader les plaisanciers de venir chez nous."

Pour le préfet de Haute-Corse, François Ravier, "ce nouveau dispositif de contrôles manquait au territoire l'année dernière. Depuis le début de cette épidémie, on apprend jour après jour, et on adapte les mesures. C'est important, car cela va rassurer les habitants de Saint-Florent et des autres villes portuaires concernées. C'est aussi important pour faire venir des touristes, parce que la qualité du protocole sanitaire appliqué ici est devenue un facteur d'attractivité."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess