Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

TGV entre Grenoble et Lyon : "C'est bien, mais on n'a pas besoin de ça" disent les usagers réguliers

-
Par , France Bleu Isère

Dans une interview accordée au Dauphiné Libéré, Laurent Wauquiez exprime son souhait de faire rouler un TGV (à la bonne vitesse) entre Lyon et Grenoble. Une mesure qui ne satisfait pas les usagers réguliers de la ligne.

Un TER de la région Rhône Alpes.
Un TER de la région Rhône Alpes. © Maxppp -

Grenoble, France

L'ADUT, l'Association des usagers du train, ne voit pas d'un bon œil la proposition du président Les Républicains de la région. Alors que Laurent Wauquiez souhaite voir un TGV circuler entre Grenoble et Lyon, Patricia André Constantin, présidente de cette association, estime que ce n'est pas la bonne solution.

"Nous avons été surpris d'apprendre cette information. Nous sommes 12 500 à circuler quotidiennement entre Lyon et Grenoble et seulement 3000 font un trajet direct. Nous sommes nombreux à monter en cours de trajet. Donc ça nous parait surprenant que le TGV puisse répondre à cette demande", estime-t-elle.

Ce n'est pas la priorité

"Parler de TGV au 21ème siècle c'est un peu dépassé. Il faut s'orienter vers des projets à utiliser de manière globale, estime Patricia André Constantin. Nous préconisons une troisième voix qui serait en plus des deux autres et utilisable dans tous les cas" et notamment en cas de panne, pour éviter de boucher le trafic. Comprendre qu'elle ne souhaite pas une ligne dédiée uniquement à la grande vitesse.

"Créer une voie de TGV uniquement, ce n'est pas la meilleure solution. Une autre région a déjà fait l'expérience qu'on préconise,  d'une troisième voie, entre Marseille et Aubagne, pour désengorger le trafic, palier tous les problèmes qui peuvent survenir."