Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Thionville-Fensch : les usagers de Citéline veulent faire entendre leur voix

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Depuis la mise en place du nouveau réseau de bus Citéline, début septembre, les critiques s'accumulent. Pour que leurs revendications soient prises en compte, les usagers des transports en commun de Thionville et de la vallée de la Fensch sont désormais représentés par une association.

Les usagers du réseau de bus Citéline ont tenu leur première assemblée générale ce lundi soir à Thionville-Veymerange.
Les usagers du réseau de bus Citéline ont tenu leur première assemblée générale ce lundi soir à Thionville-Veymerange. © Radio France - Julie Seniura

Ils ont décidé de s'organiser, en cette rentrée catastrophique dans les transports en commun du Thionvillois et de la Vallée de la Fensch. Des usagers du réseau de bus Citéline se sont constitués en association, Usag'ThiFensch (pour Usagers et Usagères des transports de Thionville-Fensch). Leur première assemblée générale a eu lieu ce lundi soir à l’espace multifonctionnel de Veymerange, à Thionville. Elle a réuni plus d'une trentaine de personnes.

Leurs revendications : retour à l'ancien réseau dans un premier temps, en attendant d'élaborer un plan de transport plus satisfaisant. Et faire entendre la voix des usagers, car les problèmes persistent : correspondances impossibles, dessertes et horaires non adaptés, notamment pour les transports scolaires.

Faire partie des discussions

Sandrine Knaff est l'un des membres fondateurs de l'association. Selon elle, il était absolument nécessaire que les usagers du réseau Citéline parlent d'une même voix : "Si on n'est pas une organisation un peu massive et organisée, on sait qu'on risque de ne pas être entendus. Il n'y a pas que les élèves qui souffrent : ça a des répercussions sur les familles, sur les personnes âgées qui n'ont plus leurs bus... Il fallait qu'on se mette toutes et tous ensemble, pour travailler du point de vue des usagers et des usagères."

Une page Facebook, intitulée Usagers et usagères de Citéline Thionville-Fensch, a été créée il y a une quinzaine de jours, pour commencer à fédérer les usagers. Elle réunit aujourd'hui plus de 400 membres. 

Faire remonter les doléances des usagers

L'une des premières actions d'ampleur de l'association sera de faire remonter les revendications des usagers, commune par commune. "Il nous a été demandé par le Smitu [le syndicat mixte qui gère le réseau Citéline, ndlr] de constituer un fichier, pour comprendre quelles sont les revendications des gens, et quels sont leurs besoins", explique Yan Rutili, l'un des membres fondateurs de l'association Usag'ThiFensch. Ce sera donc chose faite dès la semaine prochaine. Le Smitu aurait reçu 7.000 requêtes, mais n'a qu'une seule personne pour les traiter...

Une pétition, lancée par un élu d'Algrange pour réclamer le retour au précédent réseau de bus, a recueilli plus de 4.000 signatures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess