Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Timides débuts pour la nouvelle ligne de train Avignon-Carpentras

-
Par , France Bleu Vaucluse

Pendant les deux premières semaines d'exploitation 7.600 voyageurs (hors abonnés) ont emprunté la ligne Avignon-Sorgues-Carpentras et 85 se sont abonnés au service. Ces débuts timides n'inquiètent pas du tout la SNCF qui attend la rentrée de septembre pour voir l'activité vraiment démarrer sur la ligne.

La nouvelle gare SNCF de Carpentras
La nouvelle gare SNCF de Carpentras

7.600 voyageurs , hors abonnements, ont emprunté la ligne Avignon-Sorgues-Carpentras ces deux dernières semaines, et 85 abonnements ont été souscrits. Pour la ligne qui reprend du service après plus de 70 ans d'interruption, ce sont des débuts timides, mais prévisibles dit-on à la SNCF : "il faut laisser du temps aux gens pour s'organiser ! C'est normal."

En ce lundi de rentrée scolaire, les quais empruntés par le TER flambant neuf en gare d'Avignon semblent toutefois très calmes. Une cinquantaine de personnes dans le Carpentras-Avignon de 8h24, moins de dix dans l'autre sens : il n'y a pas foule dans les rames. Mais parmi ceux qui sont là certains attendaient la réouverture de la ligne depuis longtemps. C'est le cas de Jean-Loup :

"J'attendais ça avec impatience. Je travaille à Sorgues : en voiture il faut compter  25 minutes le matin, jusqu'à 50 minutes le soir avec les bouchons. Là j'y vais en sept minutes. C'est excellent !"

Le tarif l'est aussi, excellent, pour Jean-Loup : comme son employeur lui rembourse la moitié de ses frais de transports en commun (c'est la loi !) , il paye environ 150 euros par an, grâce à un abonnement avantageux.

Des tarifs élevés sans abonnement et des horaires pas pratiques pour tout le monde

Sans abonnement en revanche, les tarifs peuvent paraître élevés : il faut compter 5,90 euros pour faire Avignon - Carpentras . Cela fait cher pour Etienne, guide touristique, qui ne peut pas prendre d'abonnement car il est trop souvent en déplacement :

"Certes, c'est deux fois plus rapide que le bus... Mais c'est aussi trois fois plus cher !"

L'autre problème ce sont les horaires, pas forcément pratiques pour tout le monde. Après deux semaines à tester le train, Fabienne, qui travaille au Conseil départemental, va par exemple devoir reprendre sa voiture :

\"Je n'arrive chez moi qu'à 19 heures alors que je finis à 17 heures\"

A cela la SNCF répond que les fréquences vont augmenter. A partir de septembre il y aura deux fois plus de trains le matin et le soir aux heures de pointe . C'est à ce moment là que le trafic est vraiment augmenter. Rappelons que la compagnie ferroviaire ambitionne 4.000 voyageurs quotidiens à terme.

Avignon/Carpentras 3 semaines après ENRO

Choix de la station

France Bleu