Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Toulouse : 400 personnes défilent rue de Metz pour demander la piétonnisation de cet axe

-
Par , France Bleu Occitanie

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies rue de Metz à Toulouse mardi soir pour demander la piétonnisation de cet axe. C'est la troisième fois que cette manifestation était organisée. Et à six mois des municipales, ce rassemblement avait pour but de se faire entendre une dernière fois.

Ils sont près de 400 à s'être rassemblés rue de Metz à Toulouse mardi pour demander la piétonnisation de cet axe
Ils sont près de 400 à s'être rassemblés rue de Metz à Toulouse mardi pour demander la piétonnisation de cet axe © Radio France - Théo Caubel

Toulouse, France

À pied ou à vélo, ils sont près de 400 à avoir descendus la rue de Metz mardi soir pour demander la piétonnisation de cet axe qui traverse le centre-ville de Toulouse. Ce rassemblement était à l'appel de plusieurs associations toulousaines dont "2 pieds 2 roues".

L'objectif est de pousser la municipalité à agir et rappeler qu'une piétonnisation de cette rue est possible. "Alors on ne demande pas de la rendre totalement piétonne comme la rue Alsace-Lorraine, tient à préciser Jean-François Lacoste de l'association "2 pieds 2 roues". On veut plus de place pour les piétons. Les bus circuleraient toujours, tout comme les voitures des riverains. Mais celui qui va d'un point A à un point B dans Toulouse ne doit plus passer par ici."

Se faire entendre avant les municipales

C'était la troisième fois que le collectif organisait ce rassemblement. Mais à 6 mois des municipales, celui-ci avait une saveur particulière. "Le but, c'est de se faire entendre une dernière fois. Cette manifestation montre qu'il y a une volonté forte des Toulousains, explique Florian Jutisz, vice-président de l'association "2 pieds 2 roues". On a avec nous ce mardi soir les principales listes d'opposition avec Nadia Pellefigue (PS), Pierre Cohen, Archipel Citoyen, etc. Donc les candidats sont là mais je ne vois personne de la municipalité sortante."

Mais la présence de ces candidats laisse sceptiques les militants. "Je me souviens à la première manifestation il y avait un ou deux politiques, se rappelle Florence. Alors certes, on obtient l'oreille des futurs élus. Est-ce qu'ils sont opportunistes ? Je ne veux pas être désagréable mais en tout cas c'est un moment où ils se bougent !"

Repenser les déplacements en ville

Pourtant la piétonnisation de cet axe ne fait pas l'unanimité notamment du côté de ceux qui doivent l'emprunter en voiture. "Je prends cette rue tous les matins pour aller travailler. Si on ne peut plus passer en voiture, je devrais aller sur le périphérique et rajouter 2 heures, s'inquiète une automobiliste. C'est un axe du centre-ville et on en a besoin pour circuler. Après, je suis d'accord qu'il faudrait plus de zones piétonnes et plus de zones pour les cyclistes."

Et les manifestants présents tenaient à le rappeler, ce n'est pas seulement une rue qu'il faudrait rendre piétonne, ce sont tous les moyens de déplacements d'une ville qu'il faudrait repenser. 

Choix de la station

France Bleu