Transports

Toulouse : la 3e ligne de métro pourrait desservir Colomiers et Labège

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse mercredi 30 mars 2016 à 19:44

le métro prolongé jusqu'à Colomiers et Labège ?
le métro prolongé jusqu'à Colomiers et Labège ? © Radio France

Le comité syndical de Tisséo a voté Mercredi l’élargissement des études pour prolonger la 3e ligne de métro jusqu’à Colomiers-gare au nord-ouest et à Labège La-Cadène au sud-est. L'option d'une desserte directe de l'aéroport est également à l'étude.

Le projet de 3e ligne de métro fait son chemin, le tracé a même été prolongé. Le comité syndical de Tisséo a décidé ce Mercredi d'élargir les études pour une arrivée du métro à Colomiers gare, et il confirme la desserte de Labège.

Le périmètre réactualisé de la 3eme ligne de métro - Aucun(e)
Le périmètre réactualisé de la 3eme ligne de métro - Tisséo/SMTC

Pour contenter tout le monde, ou presque, la 3e ligne joue les prolongations

L'itinéraire initial du TAE (Toulouse Aerospace Express) dévoilé en Décembre dernier et adopté par le SMTC Tisséo en février prévoyait de relier les usines Airbus de Colomiers au nord-ouest à Montaudran-Aérospace au sud est, en passant par tout l’est toulousain, le boulevard de suisse, la Vache, la gare Matabiau, François Verdier, et la cote pavée.

La desserte de Labège confirmée

Une option prévoyait de relier Labège, mais uniquement jusqu’à Diagora. C’est cette option qui a été levée. Les études permettront de prolonger la ligne de Montaudran Aerospace au Palays jusqu'à Labège La Cadène, l'option Malepère est abandonnée. Trois stations supplémentaires verraient le jour : l'INPS, Labége Innopole et une jonction à la gare SNCF de Labége La-Cadéne.

Mais quid du prolongement de la ligne B du métro ? Henri Arévalo, élu du Sicoval ne veut pas lâcher le morceau. Il a proposé un amendement ouvrant la possibilité d’allier le PLB avec la 3eme ligne de métro. Demande rejetée par l’ensemble des élus du conseil syndical de Tisséo.

Henri Arevalo « ne pas lâcher la proie pour l’ombre »

Pour Jean-Luc Moudenc, le PLB est "juridiquement enterré", il en appelle au Sicoval "il faut savoir tourner la page". Le président de Toulouse Métropole propose une liaison entre Ramonville et la 3e ligne de métro par un téléphérique

Jean Luc Moudenc - « il faut tourner la page »

Le métro entre en gare de Colomiers

Pour desservir la deuxième ville du département, on étudie la possibilité de prolonger la ligne des usines Airbus jusqu'à la gare de Colomiers, avec une station possible dans le centre de Colomiers. Ce terminus à la gare de Colomiers aurait l’avantage de créer un pôle de correspondance entre le métro et la ligne SNCF Toulouse /Auch. Et également d’améliorer les conditions de déplacements entre l’ouest de l’aire urbaine, les quartiers d’habitat, le centre de Colomiers et la zone aéronautique.

Au total, quatre gares, Colomiers, Matabiau, La Vache et Labège La-Cadène seraient directement connectées à la 3e ligne de métro.

Une liaison directe avec l’aéroport

La jonction du métro avec l’aéroport de Toulouse Blagnac est toujours à l’étude, mais avec une liaison plus directe. L’option initiale d’une boucle par l'aéroport et les faubourgs nord de Toulouse serait abandonnée, au profit d’une deuxième branche de métro qui relierait l’aéroport à la ligne de métro TAE à Jean Maga, sur le modèle du tram Envol qui vient se connecter à la ligne T1. Les discussions se poursuivent sur ce scénario avec les responsables de l’aéroport.

La proposition initiale d'une boucle vers l'aéroport serait abandonnée - Document Tisséo 18 décembre.

La proposition initiale d'une boucle vers l'aéroport serait abandonnée - Aucun(e)
La proposition initiale d'une boucle vers l'aéroport serait abandonnée - Tisseo/SMTC

La 3e ligne est sur les rails, reste à boucler le financement

Avec ce nouveau tracé qui intègre Colomiers et Labège, les gares SNCF, l’aéroport, Airbus et les zones d’activité, Jean-Luc Moudenc compte sur tous les partenaires, Etat, Région, département, Sicoval , Aéroport et Airbus pour boucler le plan de financement de sa 3eme ligne de métro. Selon Jean Michel Lattes, le président de SMTC Tisséo, la note pourrait grimper de 1,7 à 2 milliards d’€. Le résultat des études et le plan de financement seront dévoilés en principe en juillet prochain. Selon le SMTC Tisséo, les travaux pourraient débuter dès 2019, pour une mise en service en 2024.