Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Toulouse : la station de métro Sept-Deniers ne sera pas installée au cœur du quartier, mais vers les terrains du TOAC

vendredi 4 mai 2018 à 20:44 Par Vanessa Marguet, France Bleu Occitanie

Les élus ont tranché. La station de métro des Sept-Deniers, qui doit voir le jour avec l'arrivée de la 3e ligne de métro dans l'agglomération toulousaine, sera positionnée près des équipements sportifs du TOAC, et non pas vers l'Espace Job comme le souhaitent certaines associations.

La future des Sept-Deniers station sera placée vers les équipements du TOAC
La future des Sept-Deniers station sera placée vers les équipements du TOAC - ©tisséo

Toulouse, France

La station de métro des Sept-Deniers à Toulouse ne sera pas installée au cœur du quartier, mais un peu plus au nord vers les installations sportives du TOAC (Toulouse Olympique Aérospatiale Club), non loin du stade Ernest Wallon, avec la création d'un parking relais de 400 à 500 places à proximité. En revanche, il n'est plus question de la positionner vers le parc des Sept-Deniers, comme ça avait été évoqué à un moment. Les élus et les responsables de Tisséo ont clarifié les choses vendredi, en rencontrant les associations du secteur. 

Déception d'une partie des associations

Cette station de métro doit voir le jour à l'horizon 2025, avec l'arrivée de la 3ème ligne de métro, la ligne TAE qui reliera Colomiers et Labège. Mais sa localisation fait débat depuis plusieurs mois. Le collectif Job et le comité de quartier des Sept-Deniers militent pour que cette station soit installée au cœur du quartier, vers l'Espace Job. Ils ont d'ailleurs lancé une pétition qui a dépassé le millier de signatures.  Mais les élus ont tranché, ça ne sera pas le cas, même s'il reste encore des études à mener. Le président du comité de quartier Marcel Martin le regrette. Il apprécie que les plans aient un peu évolué et que la station ne soit plus située à proximité du parc, mais il reste encore sur sa faim.

Nous voulons que cela soit une station dédiée aux 8000 à 9000 personnes qui habitent le quartier, or on nous propose une station davantage dédiée au stade et aux habitants qui viennent du nord - Marcel Martin, le président du comité de quartier 

La position de Marcel Martin

Il estime qu'avec cette station au nord du quartier et les 400 à 500 places de parkings relais qui vont être créés, les Sept-Deniers vont devenir "un aspirateur à voitures", avec l'arrivée de tous les gens de Blagnac, Fenouillet et du nord de l'agglomération qui viendront se garer. 

Eviter les voitures ventouses

Une position que ne partagent pas forcément les autres associations qui étaient conviées vendredi à la présentation du projet. Le président  de Tisséo Ingenierie, Francis Grass, explique que la station de métro restera tout de même assez proche pour les habitants des Sept-deniers. D'après Tisséo, elle va desservir 3800 habitants et 1300 emplois dans un rayon de 600 m. Mais pour l'élu, il y a d'autres impératifs.

C'est n'est pas seulement une ligne qui dessert un quartier, c'est une ligne qui dessert l'agglomération. Il ne faut pas oublier que la grande fonction de la 3e ligne de métro c'est de réduire la congestion routière de Toulouse - Francis Grass, le président de Tisséo Ingenierie

L'idée est de capter les voitures des gens qui viennent du nord de l'agglomération, comme Fenouillet, Gagnac ou Blagnac en leur permettant de se garer et de prendre le métro, près de la rocade. Cette station un peu excentrée est selon Francis Grass "le meilleur moyen d'éviter les voitures ventouses" dans le quartier. Il estime que si on ouvre la station au niveau de l'Espace Job, on va amener plus de voitures ventouses dans le cœur du quartier, "comme on peut le constater aujourd'hui à la Roseraie ou à Fontaine Lestang, sur la ligne A".

La position de Francis Grass

Jean-Michel Lattes, le président de Tisséo Collectivités, pointe du doigt lui le fait que "les autres comités de quartiers seraient favorables à ce projet". Les habitants du quartier des Minimes notamment connaissent bien le phénomène des voitures ventouses et pourraient compter sur cette nouvelle station pour résoudre une partie du problème. 

Le centre de maintenance de la 3e ligne de métro aux Sept-Deniers

Autre argument mis en avant, les élus et les services de Tisséo ont décidé d'installer aux Sept-Deniers le site de maintenance de la 3e ligne de métro, là où on dirige les rames pour les réparer en cas de problème. Il y aura encore des moments d'échanges et de concertations avec les associations et les habitants du secteur, mais les choses ne devraient désormais bouger que dans les détails. 

  • *Etaient conviés à cette réunion : Collectif Job, Agir ô Sept-Deniers, les comités de quartier des Sept-Deniers, Minimes-Barrières de Paris, Ponts Jumeaux, Ginestous-Sesquières, le Stade Toulousain et la Ligue Golf Occitanie. Ils ont été reçus par Jean-Michel Lattes, le président de Tisséo Collectivités, Francis Grass, le président de Tisséo Ingenierie et Olivier Arsac, le maire de quartier.