Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La zone à faibles émissions (ZFE) de Toulouse Métropole reportée à septembre

-
Par , France Bleu Occitanie

Prévue en avril-mai 2021, la mise en œuvre de la future Zone à Faibles Émissions (ZFE) à Toulouse et autour est reportée à la rentrée prochaine, le temps d'une étude complémentaire. La ZFE est un secteur délimité dans lequel seront progressivement interdits les véhicules les plus polluants.

Le périmètre de la ZFE comprend l'ensemble de Toulouse intra-muros ainsi qu'une petite partie de Colomiers et Tournefeuille à l'ouest.
Le périmètre de la ZFE comprend l'ensemble de Toulouse intra-muros ainsi qu'une petite partie de Colomiers et Tournefeuille à l'ouest. © Radio France - Mathieu Ferri

La zone à faibles émissions (ZFE) est un très gros dossier que monte la métropole toulousaine pour 2021, à l'instar d'autres grandes villes comme Aix-Marseille, Montpellier ou Nice. Mais visiblement à Toulouse, le dossier n'est pas bouclé. Une nouvelle étude doit venir consolider le projet. Annoncée pour ce printemps, la ZFE ne sera donc opérationnelle qu'à la rentrée, en septembre. Toulouse Métropole et l’Agence d’Urbanisme et d’Aménagement de Toulouse aire métropolitaine (AUAT) annoncent ce 25 mars qu'une deuxième évaluation réglementaire, menée par Atmo Ocitanie, est programmée en juin prochain.

Quel impact sur l'amélioration de la qualité de l'air ?

Cette étude devra se pencher sur l’impact attendu de la ZFE sur l’amélioration de la qualité de l’air. Atmo doit prendre en compte les hypothèses de reports de mobilité, autrement dit les changements de comportement qu'impliquera la ZFE : le choix des transports collectifs (Tisséo, SNCF), du vélo, acquisition d'une voiture moins polluante, ou carrément contournement du périmètre. 

Le périmètre de la ZFE tel qu'il a été présenté en décembre dernier comprend :

  • Toulouse intra-muros (périphérique inclus)
  • La rocade Arc-en-ciel
  • Le Fil d'Ariane

Entre 2021 et 2024, progressivement les véhicules les plus polluants ne pourront plus circuler.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess