Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : +18% de vélos sur le pont Wilson entre février 2020 et février 2021

-
Par , France Bleu Touraine

Même si elle est encore contestée par certains, notamment certains commerçants, la politique mise en place par la nouvelle majorité pour développer l'usage du vélo à Tours semble porter ses fruits. Depuis février 2020, les passages de bicyclettes ont augmenté de 5 à 18% sur les différents ponts.

Depuis août 2020, le pont Wilson, à Tours, est réservé aux piétons et aux cyclistes.
Depuis août 2020, le pont Wilson, à Tours, est réservé aux piétons et aux cyclistes. © Radio France - ©Denis Guey

La pratique du vélo se développe au fil des mois, à Tours. Les compteurs installés sur les ponts de la ville et visibles par tous le confirment, une fois de plus. Au mois de février 2021, près de 39.000 passages de vélos ont été comptabilisés sur le Pont Wilson, sur lesquelles les voitures n'ont plus le droit de passer depuis le mois d'août : 38.845 passages en février, c'est 18% de plus qu'en février 2020. 

Quand on a des itinéraires sécurisés et performants (...) évidemment que les gens qui se sentent en sécurité pratiquent davantage le vélo - Christophe Boulanger, vice-président chargé des mobilités et du schéma cyclable à Tours-Métropole

Globalement, la circulation des deux roues a augmenté de 5 à 10% sur les principaux autres ponts. Un résultat qui n'étonne pas Christophe Boulanger, vice-président chargé des mobilités et du schéma cyclable à Tours-Métropole, "déjà, on sait que les ventes de vélos ont explosé. Donc, si il y a plus de vélos à Tours, il y a aussi davantage de gens qui s'en servent, c'est logique. Il y a aussi d'autres facteurs : il y a des gens qui passent de la voiture au vélo, mais il y en a aussi qui passent des transports en commun au vélo parce que la pandémie génère chez certains une crainte de prendre le bus et le tramway et le grand bénéficiaire de ces transferts modaux c'est effectivement la bicyclette. Enfin, il y a des pratiques qui évoluent : les gens profitent des nouveaux aménagements qui sont en place, c'est une réalité. Quand on a des itinéraires sécurisés et performants de bout en bout, comme le pont Wilson et son prolongement jusqu'à la rue Buffon, évidemment que les gens qui se sentent en sécurité pratiquent davantage le vélo" constate Christophe Boulanger.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess