Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Tours : avec la grève SNCF, les loueurs de voiture font le plein dans les gares

mercredi 18 avril 2018 à 17:53 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Dans les agences de location de voiture, on affiche complet les jours de grève SNCF. Du coup, la gestion du parc est un vrai casse-tête pour les responsables qui n'ont pas de visibilité précise sur les retours de véhicules. Les prix aussi augmentent par la même occasion.

Image d'illustration Location de voitures
Image d'illustration Location de voitures © Maxppp - Sébastien Jarry/Maxppp

Indre-et-Loire, France

C'est le retour de la grève SNCF depuis mardi soir 20 heures jusqu'à jeudi 8 heures. Les prévisions de trafic pour jeudi sont inchangées  : 1 TGV sur 3, 2 TER sur 5, 2 Transiliens sur 5 et 1 Intercité sur 4.  Avec cette grève perlée, les usagers de la SNCF essayent de trouver des solutions de déplacement alternatives : covoiturage, cars "Macron", mais aussi locations de voitures. 

Une plus forte demande, et donc des prix plus élevés

Les agences des gares de St Pierre-des-Corps et de Tours affichent complet en ce moment. Dans l'une des quatre agences de location de la gare de St Pierre, il n'y a plus de voitures de disponible avant ce week-end. Le téléphone sonne régulièrement, et les clients tentent leur chance car ils n'ont aucun moyen de rentrer. On est assez complet les jours de grève, explique cette responsable d'agence. Du coup quand on est complet, forcément les prix augmentent et la personne qui vient à la dernière minute va avoir un prix plus élevé un jour de grève.   Et avec ces grèves, il est difficile de tout prévoir. Les retours des véhicules sont différés et les employés n'ont aucune visibilité sur leur retour. Beaucoup de clients prolongent leur location en fonction du trafic. Un vrai casse-tête pour cette salariée d'une agence de St Pierre-des-Corps. On est totalement chamboulé au niveau de notre organisation. C'est compliqué à gérer parce qu'on a pas de véhicules qui reviennent.  

Les entreprises de location moins proches des gares ressentent elles aussi un léger impact. Mais le phénomène est moindre.