Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : l'école de chasse de la Base aérienne 705 quitte la Touraine

-
Par , France Bleu Touraine

Ce jeudi, c'était la dernière remise de brevets de pilotes à la Base aérienne 705 de Tours. Implantée depuis près de 60 ans en Touraine, l'école de chasse a formé près de 5.000 pilotes. Une page se tourne dans l'histoire de l'aviation militaire de l'Indre-et-Loire.

La dernière remise de diplômes aux 12 pilotes de la Base aérienne 705, à Tours.
La dernière remise de diplômes aux 12 pilotes de la Base aérienne 705, à Tours. © Radio France - Yvan Plantey

La Touraine fait ses adieux à son école de chasse qui forme les pilotes. Elle était à la Base aérienne 705 de Tours-nord depuis 59 ans. Des adieux officiels cette fois-ci, après avoir mis en retraite les Alpha Jets, le mois dernier, l'école de pilotes tire donc sa révérence. Près de 200 personnes vont quitter la BA 705, et 200 autres l’an prochain. Au total, un tiers de l'effectif va partir et d'ici l'an prochain, il ne restera plus rien de l'aviation militaire en Touraine. Ce jeudi matin, les 12 derniers pilotes ont été diplômés et c'est une page qui se tourne pour la BA 705.

Hugues est le major de la dernière promotion de l'école de chasse. C'est tout un symbole pour lui dont le papa faisait parti des admis de la deuxième promotion de pilotes. "C'est aussi une fierté personnelle, du coup. La boucle est bouclée !", lance le jeune homme de 25 ans. À côté de lui, le lieutenant-colonel Benjamin Le Gall. Il appuie surtout sur la formation des pilotes : "Depuis le début, près de 5.000 pilotes ont été formés à la BA 705, ce n'est pas anodin."

Une cérémonie de plus d'une heure et demie avec plusieurs remises dont le poignard, qui est la transmission aux jeunes des valeurs de l'armée de l'air.
Une cérémonie de plus d'une heure et demie avec plusieurs remises dont le poignard, qui est la transmission aux jeunes des valeurs de l'armée de l'air. © Radio France - Yvan Plantey

Une bonne école mais une formation peut-être un peu désuète. À Cognac, les pilotes s'entraîneront sur des Pilatus PC-21, des avions militaires modernes avec des écrans dans le cockpit. Alors qu'à Tours, ils l'étaient sur des Alpha Jets qui sont plus vieux de 30 ans que le Pilatus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess