Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : La deuxième ligne du tramway passera par le Boulevard Béranger

-
Par , France Bleu Touraine

La deuxième ligne du tramway de Tours passera par le Boulevard Béranger. La question a été tranchée lundi soir 12 novembre lors d'une réunion des élus de Tours en commission générale.

photo illustration
photo illustration © Radio France - ©Maéva Pailler

31 voix pour le boulevard Béranger, 15 voix pour le boulevard Jean Royer. Les élus de la ville de Tours ont tranché ce lundi 12 novembre. Ils étaient réunis en commission générale, à huis-clos. La deuxième ligne du futur tramway passera donc par le boulevard Béranger. La Météropole devrait entériner ce choix. Théoriquement, cet avis n'est que consultatif, mais Philippe Briand, le président de Tours-Métropole a précisé récemment que la décision des élus tourangeaux serait suivie.  

Un débat au-delà des clivages politiques  

Le choix a été fait après un débat qui a dépassé les opinions politiques selon le maire de Tours. Christophe Bouchet promet de faire du boulevard Béranger "la plus avenue de Tours. Le tramway va passer de chaque côté du mail, on va conserver le mail, on va conserver les arbres, on va élargir l'ensemble pour faire passer des voies supplémentaires pour les voitures et pour les vélos." 

J'avais la conviction que passer par Jean Royer, c'était la mort de plusieurs quartiers (Strasbourg-Lakanal, Febvotte, sud des Prébendes). Christophe Bouchet, le maire de Tours

Autre avantage pour le choix de Béranger selon Europe-Ecologie-Les Verts. "Il faut se placer du point de vue des gens de Chambray et de La Riche qui viendront en centre-ville de Tours" explique l'élu Emmanuel Denis. "Il n'y aura pas de rupture de charge, ils auront une liaison directe". Autre avantage selon Emmanuel Denis, ce tracé par Béranger devrait permettre de désengorger les Halles, traversées quotidiennement par de nombreuses lignes de bus. 

Encore trop de questions sans réponse pour certains élus 

Pierre Commandeur élu d'opposition Les démocrates n'a pas participé au vote. Il a regretté un débat à huis-clos. Selon lui, de nombreux points restent encore sans réponse et notamment sur le budget. "Ca va de 305 millions d'euros à 387 millions d'euros" explique-t-il. "On nous dit que les arbres sur le mail Béranger seraient préservés mais on ne nous montre pas l'étude forestière". "Va-t-on jusqu'à la gare ou tournera-t-il place Jean Jaurès ?" s'interroge Pierre Commandeur. Il souhaite que toutes les réponses et certains ajustements puissent être apportés lors de l'enquête publique.   

Dans un communiqué, au Tour(s) du Peuple écrit qu '"une majorité des élus de Tours n'écoute pas la cour des comptes qui indique que Tours Métropole n'a pas les moyens de financer une deuxième ligne de Tramway, à part si la collectivité recourt à un endettement très important et donc à une hausse conséquente des impôts". Le collectif de gauche composé notamment de la France Insoumise demande "une consultation citoyenne sur tous les moyens de transports possibles et sur leurs coûts. Nous ne pouvons pas engager une politique des transports et des mobilités du territoire de Tours Métropole pour les 50 ans à venir sur le vote de 31 élus, c'est aux citoyens de le décider".

Début des travaux de la deuxième ligne de tramway tourangelle au mieux en 2022

La Métropole devrait confirmer le passage par le boulevard Béranger d'ici la fin de l'année. Suivront des études complémentaires dans les deux années qui viennent, avant l'enquête publique en 2021, le début du chantier en 2022, pour une mise en service en 2025. Des élus de la ville de Tours ont demandé hier soir que le calendrier soit accéléré. Parallèlement à Tours, les élus de Chambray-lès-Tours se réunissaient également ce lundi 12 novembre en commission générale. Ils ont aussi donné leur avis pour le tracé d'une boucle par l’hôpital Trousseau et se sont aussi prononcés pour le boulevard Béranger. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu