Transports

A Tours, le quartier Febvotte se bat pour retrouver son mini bus

Par François Desplans, France Bleu Touraine mercredi 21 octobre 2015 à 19:45

Les habitants du quartier Febvotte regrettent les mini bus Fil Bleu
Les habitants du quartier Febvotte regrettent les mini bus Fil Bleu - Florian Fèvre

Depuis la rentrée, à Tours, la ligne de bus Citadine a été modifiée. Désormais, les mini bus électriques ne passent plus du côté des quartiers Febvotte et Beaujardin. Pas assez d'usagers selon Fil Bleu. Les habitants, eux, se sentent isolés et abandonnés.

Depuis quelques jours, une pétition circule dans le quartier Febvotte. Pour l'instant, plus de 200 habitants du quartier l'ont déjà signé. Ils réclament le retour dans leur quartier des mini bus électriques Fil bleu.

Car depuis la rentrée scolaire, cette ligne Citadine a été modifiée par Fil Bleu, l'opérateur des transports en commun tourangeaux. Désormais, elle dessert le quartier Blanqui en plus du coeur de ville et de Bretonneau. Mais elle ne passe plus par les quartiers Febvotte et Beaujardin. La fréquentation n'était pas au rendez-vous dit-on du côté de Fil Bleu pour justifier ce changement.  

800m à pied pour aller chercher le pain ou aller prendre le Tram

Un petit changement qui a malheureusement de grosses conséquences pour les habitants et surtout pour les personnes âgées. "Cette navette nous permettait d'aller directement à l'hôpital Bretonneau ou d'aller faire nos courses dans les grandes surfaces" explique Jeanne Gentilhomme, la présidente du comité de quartier Febvotte-Marat. " Désormais, il faut marcher près de 800m pour aller attraper le tram ou aller chercher le pain place de la Liberté. L'arrêt de bus le plus proche est à plus de 500m. Quand on a du mal à se déplacer et à porter les courses, on se retrouve bloqué à la maison".

Jeanne Gentilhomme, présidente du comité de quartier Febvotte Marat

C'est un nouveau coup dur pour les habitants de ce quartier Febvotte déjà privés de nombreux commerces de proximité. Un quartier oublié disent-ils.

Reportage de François Desplans

Mais le comité de quartier garde espoir de revoir un jour passer les mini bus fil bleu. L'agglomération Tours + n'exclue pas en effet de rouvrir cette ligne. Mais pas avant l'été prochain.