Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Tours : rassemblement d'une centaine de cheminots contre la suppression de 10 postes de guichetiers

mercredi 24 octobre 2018 à 11:44 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Une centaine de cheminots se sont rassemblés ce mercredi matin contre le projet de supprimer 25 postes à la rentrée de janvier, dont 10 postes de guichetiers. La grève a entraîné la suppression d'une vingtaine de trains.

Le rassemblement ce mercredi matin devant la direction régionale de la SNCF
Le rassemblement ce mercredi matin devant la direction régionale de la SNCF © Radio France - Jean Lebret

Tours, France

Une centaine de cheminots se sont rassemblés devant la direction régionale de la SNCF ce mercredi matin à Tours, dans le cadre d'une journée de grève à l'appel de plusieurs syndicats : la CGT, la CFDT, Sud Rail et FO. Ils s'opposent à la suppression à la fin de l'année de 10 postes de guichetiers en gare de Tours. Une annonce identique avait été faite pour la gare de Saint-Pierre-des-Corps en février 2017.La direction a aussi annoncé la fin assez proche des agents chargés du départ des trains (les hommes au sifflet)dans 9 gares de la région. Par ailleurs, les syndicats redoutent aussi la fermeture de la plateforme Tourangelle du centre d'appel le 3635 qui emploie 15 personnes.

Une vingtaine de trains supprimés

Avec ce mouvement de grève, une vingtaine de trains, dont une dizaine entre Paris et Orléans, ont été supprimés mercredi matin. Le trafic TGV n'a pas été touché par ce mouvement lié à la suppression d'un quart des postes de guichets à la gare de Tours. Avant l'ouverture du Comité d'entreprise où ces annonces devaient être faites, une centaine de cheminots se sont donc rassemblés à 9h devant la direction régionale pour dire leur inquiétude devant la multiplication des réformes.   "Vous avez la chance de bénéficier de cheminots formés dans l'esprit du service public, ne gâchez pas tout", a lancé Sébastien Dugou, secrétaire régional de la CGT.   

N'allez pas trop loin -  Louis Patrick Vincinaux, secrétaire régional FO

De son côté, la direction affirme que "personne ne sera laissé de côté", a assuré de son côté Stéphane Coursier, directeur régional.  Le mouvement de grève s'arrête jeudi matin.