Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Tours : une voie de péage sans barrière sur l'A10

mercredi 13 février 2019 à 18:49 Par Théophile Pedrola, France Bleu Touraine et France Bleu

Vinci a ouvert ce mercredi matin une nouvelle voie de péage. Unique en France, elle n'a pas de barrière et ne fait pas ralentir le conducteur. Située sur l'A10, sur l'échangeur 19, près de Monnaie, elle n'est pas réservée aux automobilistes qui payent un abonnement Télépéage.

Certains automobilistes ont déjà pu tester la voie "free-flow", sans s'arrêter.
Certains automobilistes ont déjà pu tester la voie "free-flow", sans s'arrêter. © Radio France - Théophile Pedrola

Indre-et-Loire, France

C'est une voie de péage unique en France. Sur l'échangeur au niveau de Parçay-Meslay, avant le péage de Monnaie, on doit s'acquitter d'un forfait de 90 centimes afin de prendre la traversée de Tours. Depuis ce mercredi matin, on peut désormais passer le péage sans s'arrêter à la barrière, insérer sa carte bleue, ni même avoir à ralentir, si l'on possède le badge télépéage.

Grâce à des caméras qui lisent votre plaque d'immatriculation, plus besoin de barrière. Si vous n'êtes pas abonné, il vous faut vous inscrire sur le site dédie de Vinci : Ulyss. Impossible d'y échapper : qu'il fasse un grand soleil éblouissant, qu'il pleuve ou qu'il fasse nuit, les caméras pourront lire votre plaque. Vous ne pourrez pas profiter non plus de cette voie grande ouverte pour passer sans être inscrit : votre plaque sera tout de même scannée, et Vinci vous enverra la facture. 

D'une capacité de 200 lectures de plaques par minute, "ce péage a un débit six fois supérieur à un péage classique. C'est la possibilité d'accélérer énormément le péage et de créer le moins d'attente possible." promet Patrick Jourdan, directeur marketing des nouvelles mobilités chez Vinci. Il précise qu'une barrière similaire est encore à l'état de test en Charentes, et qu'une troisième pourrait voir le voir "dans l'est" du pays. 

A terme, l'objectif est de supprimer totalement les gares de péage classique, et de n'avoir que des portiques comme celui-ci. Pour l'instant, la vitesse de passage est limitée à 50 km/h, mais il sera bientôt possible de passer sans ralentir, à 130 km/h. 

Vinci n'a pas précisé si l'installation de ce portique, et sa future généralisation, pourrait entraîner des hausses de tarifs.