Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Tours : Vinci fait visiter gratuitement les travaux de l'autoroute A10

-
Par , France Bleu Touraine

Alors que les travaux sur l'autoroute A10, dans la traversée de Tours, se poursuivent, Vinci organise des visites. L'objectif est de montrer aux Tourangeaux curieux l'envers du décor et d'expliquer en quoi consistent concrètement ces travaux. Deux autres visites sont prévues : les 2 et 9 octobre.

Vous pouvez également visiter les travaux de l'A10 en vous connectant sur le site de Vinci.
Vous pouvez également visiter les travaux de l'A10 en vous connectant sur le site de Vinci. © Radio France - Yvan Plantey

Tours, France

Depuis la rentrée scolaire, l'autoroute 10 est en travaux au niveau de la traversée de Tours. Ils devraient se terminer vers le 20 octobre, avant les vacances de la Toussaint. Des travaux sur la chaussée mais aussi sur les ponts. Les trois couches de bitume sont refaites et les ponts sont remis à niveau. Cela doit repousser les prochaines réfections sur cette portion à 50 ans. Les travaux de la bretelle d'accès dans l'autre sens commenceront l'an prochain, à la même période. Le coût total des travaux sur les 2 années s'élève à sept millions d'euros.

Mais pendant ce temps Vinci organise des visites ouvertes au public. Ce mercredi, une petite dizaine de Tourangeaux a pu fouler la traversée de Tours au milieu des camions et des différents engins de chantier.

Deux ponts : un par sens de circulation

Un casque sur la tête, des sur-chaussures et un gilet fluorescent : voilà ce qu'il faut pour assurer la sécurité de ces Tourangeaux pleins de curiosité. Avant de se rendre sur la route, quelques explications qui concernent le pont qui enjambe la Loire sont données. Enfin " les deux ponts, précise Pascale Moreau qui est en charge des travaux chez Vinci. _On a un pont par sens de circulation_, ce qui est assez inhabituel. Un dans le sens Bordeaux-Paris et un dans l'autre sens. "

Voici le compacteur qui permet à la route d'être bien plate. - Radio France
Voici le compacteur qui permet à la route d'être bien plate. © Radio France - Yvan Plantey

Une fois sur la route, mis à part le bruit, les visiteurs sont surpris par autre chose : l'odeur du béton. Il est difficile de le sentir si l'on n'est pas  sur place. Pascale Moreau poursuit la visite et détaille les machines : un avaleur de cordons et un compacteur " un gros engin avec des rouleaux. Il y a de l'eau qui coule et ça permet de tasser l'enrobé bitumineux et donc d'avoir une route bien plate ", précise-t-elle.

La personne lambda dit qu'ils mettent du bitume et c'est terminé. Alors qu'il y a toute une logistique bien organisée - Michel, un visiteur tourangeau

Près de 30 minutes de visite très bien faites, d'après Michel. Avec sa femme, cet habitant de Chinon a l'habitude de visiter les chantiers de ponts et de cathédrales, ce qu'il trouve très instructif : " On voit les gars qui bossent et c'est assez impressionnant. La personne lambda dit qu'ils mettent du bitume et c'est terminé. Alors qu'il y a toute une logistique bien organisée. "

Vous pouvez encore participer à ces visites puisqu'elles auront lieu les deux prochains mercredis : les 2 et le 9 octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu