Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trafic routier lorrain en baisse en 2020, mais le couvre-feu concentre les bouchons

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Les automobilistes sont habituellement un petit peu plus nombreux chaque année sur les grands axes routiers du sillon mosellan, mais l'année 2020 aura été marquée par une baisse du trafic routier. Le couvre-feu à 18h concentre la circulation un peu plus tôt dans la journée, notamment sur l'A31.

Le trafic des poids lourds, lui, n'a pas baissé selon les observations de la DirEst
Le trafic des poids lourds, lui, n'a pas baissé selon les observations de la DirEst © Radio France - Cécile Soulé

La Direction interdépartementale des Routes de l'Est (DIR Est) observe que le trafic s'intensifie chaque année sur les grands axes routiers du sillon mosellan. En 2020, la tendance aura néanmoins été à la baisse, en raison des confinements successifs. Le couvre-feu imposé à 18 heures provoque quant à lui une concentration des bouchons un peu plus tôt dans la journée. 

Les automobilistes encore sur les routes à 19h

Chaque jour, le Centre d’ingénierie, de sécurité et de gestion du trafic (CIGST) de la DIR Est enregistre les données de circulation à partir de plusieurs stations : ce sont de petits boîtiers blancs installés le long des routes qui pointent le passage de chaque véhicule. Ils ont sélectionné 10 stations situées à des endroits stratégiques : au niveau de la frontière luxembourgeoise, autour des agglomérations de Metz et Nancy , ou encore dans le direction de Paris ou Saint-Dié. Ces données leur permettent de dégager des tendances en matière de fréquentation des axes routiers. 

Pour Baptiste Beck, responsable par intérim du CIGST, le couvre-feu établi à 18 heures a bien des conséquences sur la circulation : " On s’aperçoit que le trafic est assez conséquent vers 7 heures du matin, puis entre 18h et 19h ", dit-il.

Même au delà de 18 heures, beaucoup de travailleurs sont encore sur les routes, " jusqu'à 19h et dans le secteur de Thionville jusqu'à 20h " explique-t-il. Au delà, "  il n'y a quasiment plus que les poids lourds qui circulent ". 

Les bouchons se forment également un peu plus tôt dans la journée autour de Nancy et Metz  : " à 19h il y a beaucoup moins de monde qu'habituellement, mais ce n'est pas encore totalement fluide ", affirme Baptiste Beck.

Baisse du trafic en 2020

Le trafic routier était en constante augmentation jusqu'en 2020 : " de l'ordre de 1 à 2% chaque année en moyenne ", indique Baptiste Beck. En 2020, l'évolution va être très marquée à la baisse en raison des confinements successifs : " Même si le trafic est plus concentré sur les heures en dehors du couvre feu, on observe quand même une tendance à la légère baisse des bouchons ", ajoute-t-il.

15 à 20 % de trafic en moins par rapport à des périodes comparables un an plus tôt.

Toute l'année, les restrictions liées à la pandémie ont fait chuter le volume des déplacements : " Pendant le premier confinement, de mars à mai 2020, on a enregistré une baisse de près de 60% du trafic par rapport à l'année précédente sur la même période. Sur le deuxième la baisse a été un peu moins marquée, autour de 30% du trafic en moins sur l'ensemble des stations. Progressivement on est remontés , là maintenant on est dans un ordre de grandeur de - 15 à - 20% de trafic par rapport à des périodes comparables un an plus tôt ", indique Baptiste Beck. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess