Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Train contre tracteur : le point sur les travaux

lundi 3 août 2015 à 11:58 Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le trafic des trains reste perturbé ce lundi matin entre Paris et la Bretagne. Un tracteur qui se trouvait dans un champ qui surplombe la voie a dévalé la pente pour une raison inconnue ce dimanche, et s’est retrouvé sur la voie au moment où le TGV arrivait.

Le tracteur percuté par le TGV est très endommagé, il a arraché une partie des traverses en bois sous les rails.
Le tracteur percuté par le TGV est très endommagé, il a arraché une partie des traverses en bois sous les rails. © SNCF

Les trains entre la Bretagne et Paris accusent toujours un retard de 30 minutes à 3h ce lundi matin. Les travaux de réparation des voies ont pris du retard. « Le TGV qui a heurté le tracteur est toujours sur place, les morceaux du tracteurs sont passés sous le TGV et il faut soulever le train pour les enlever avant de pouvoir déplacer le TGV, explique Philippe Mouly, le directeur du TGV Atlantique, Le rail doit également être remis en place. C’était techniquement plus compliqué qu’on pensait et c’est pour ça que ça a pris plus de temps que prévu. »

Circulation fluide sur une voie lundi après-midi

Dimanche, les trains accusaient jusqu’à 5h de retard, un train vers Guingamp a même été totalement annulé. La SNCF annonce d’ailleurs que les passagers du train impliqué dans l’accident seront totalement remboursés. Ceux qui ont été victimes de retard de plus de 4h seront indemnisés à hauteur de 50% du prix du billet.

Lundi matin, les trains enregistraient encore 30 minutes à 3h de retard. Une fois la locomotive et le tracteur dégagés des voies, le trafic passera sur une voie jusqu’à lundi soir. Un plan de trafic pour organiser la circulation des TGV et des TER a été planifié. Le trafic devrait reprendre normalement dès mardi matin.

Le TGV immobilisé plusieurs mois

La SNCF évoque un accident très onéreux pour le groupe et annonce qu’elle va porter plainte : « L’incident nous coute particulièrement cher, explique  Philippe Mouly, le directeur du TGV Atlantique. En terme d’image, à cause des retards, mais aussi à cause des cheminots mobilisés (pour la prise en charge des passagers à Montparnasse et les équipes de réparation), 500 nuits d’hôtel ont été réservées pour les naufragés, 2500 taxis ont été financés par la SNCF, et un tgv est cassé, il va falloir plusieurs mois pour le réparer en région parisienne. Il sera donc immobilisé. Il va aussi falloir réparer la voie c’est une grosse facture, les dégâts financiers sont importants. »