Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ligne SNCF Perpignan-Prades rouvre après deux ans et demi de fermeture

-
Par , France Bleu Roussillon

Le premier train est parti de Perpignan ce lundi matin pour rejoindre Prades. Cela faisait près de deux ans et demi que la ligne n'était pas en service. La circulation avait été interrompue après l'accident de Millas, survenu sur un passage à niveau en décembre 2017.

Marie (au milieu), 89 ans, fait partie des premiers usagers à avoir repris le train entre Prades et Perpignan ce lundi matin.
Marie (au milieu), 89 ans, fait partie des premiers usagers à avoir repris le train entre Prades et Perpignan ce lundi matin. © Radio France - Maïwenn Bordron

Depuis ce lundi, vous pouvez à nouveau monter à bord du Perpignan-Prades. Cela faisait près de deux ans et demi que la ligne n'était pas en service. La circulation avait été interrompue après l'accident de Millas, survenu sur un passage à niveau en décembre 2017. Le premier train est parti ce lundi matin de Perpignan à 10h06. 

Émotion des usagers à l'arrivée du premier train

Pour fêter le départ du premier train, l'association Train en Têt, qui lutte depuis plusieurs années pour la réouverture de la ligne, avait sorti le grand jeu pour les usagers. "Bonjour, on offre le petit-déjeuner", dit une des bénévoles avec un chariot rempli de tasses, de thermos de café et de bouteilles de jus d'orange. 

Dans ce Perpignan-Prades, on trouve peu de voyageurs des Pyrénées-Orientales, mais beaucoup de touristes. "C'est très bien les gens qui habitent ici de pouvoir retrouver cette ligne-là. On se savait pas trop ce qui s'était passé, pourquoi c'était fermé. Quelqu'un vient de nous l'expliquer. On est content d'être dans le premier qui part", se réjouit Sophie, une randonneuse originaire d'Alsace.

Sophie et son mari Bernard, deux touristes originaires d'Alsace, qui sont montés dans le premier Perpignan-Prades ce lundi matin.
Sophie et son mari Bernard, deux touristes originaires d'Alsace, qui sont montés dans le premier Perpignan-Prades ce lundi matin. © Radio France - Maïwenn Bordron

Après 43 minutes de trajet, le premier train en provenance de Perpignan arrive à Prades. Sur le quai de la gare, un comité d'accueil composé d'une cinquantaine d'élus, d'usagers et d'habitants de Prades. "Mon grand-père, mon père, mon mari était dans le chemin de fer, donc moi ça me fait plaisir parce que je croyais que je ne pourrais plus y monter", raconte Marie, une habitante de Prades, très émue. 

Parmi les élus présents sur le quai à Prades ce lundi matin, il y avait notamment Yves Delcor, le nouveau maire de Prades après la nomination de Jean Castex comme Premier ministre. "C'était vraiment compliqué. Je comprends le désarroi et je crois qu'il faut garder une certaine compassion pour tous ces gens qui ont été victimes de l'accident il y a deux ans, il faut quand même en tenir compte. Mais c'est l'artère aorte du département : si elle ne marche pas, le département boitera", affirme l'élu pradéen.

"Je pense que la présence de Jean Castex (à Matignon) a permis quand même d'accélérer un peu la manœuvre." Yves Delcor, successeur de Jean Castex à la mairie de Prades

Les usagers de l'association Train en Têt veulent désormais comprendre pourquoi la réouverture de la ligne a mis aussi longtemps. Alain est l'un d'entre eux.  "On comprend bien par rapport à l'accident, ce qui s'est passé, la douleur des victimes mais il y a eu beaucoup de zones d'ombre. On est encore avec des questions : il n'y a pas de réponse, ou alors on ne veut pas nous les donner", dénonce Alain, un des membres de l'association.

Prochaine étape : la réouverture du tronçon entre Prades et Villefranche-de-Conflent, fermé depuis un glissement de terrain à Ria-Sirach en janvier dernier. Selon SNCF Réseau, la réouverture est prévue pour le 16 novembre 2020.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Retrouvez le reportage de France Bleu Roussillon à bord du train Perpignan-Prades

Choix de la station

À venir dansDanssecondess