Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Trains Nancy-Metz-Luxembourg : "Seules 4 rames sont équipées du nouveau système de sécurité"

Deux syndicats vont interpeller la SNCF et la région Grand Est ce jeudi face à l’énorme retard pris pour équiper les trains français avec le nouveau système de sécurité européen qui doit entrer en vigueur dans 6 mois au Luxembourg.

Un TER Lorraine en gare de Metz
Un TER Lorraine en gare de Metz © Maxppp - Maury Golini

Lorraine, France

La CFDT et la CGT du Grand Est s'alarment du retard pris par la SNCF pour équiper les trains français en système de sécurité européen ERTMS sur la ligne Nancy-Metz-Luxembourg. Cette ligne est pourtant l'une des plus empruntée de France avec 12.000 voyageurs par jour. En séance plénière du Conseil économique, social et environnemental (Ceser) du Grand Est ce jeudi, les deux syndicats vont interpeller le président de Région, l'autorité organisatrice des transports, ainsi que la SNCF, sur ce retard. 

Selon la CFDT, seulement 10 des 25 rames françaises seront prêtes au 1er janvier

Selon la CFDT, moins de la moitié des 25 rames françaises seront équipées au 1er janvier 2020, seulement 10, car il n’y a que 4 rames prêtes actuellement. Les voyageurs devront changer de train avant la frontière, une vraie pagaille en perspective.

Sandrine Marx, secrétaire régionale de la CFDT au Ceser Grand Est, a obtenu des chiffres inquiétants en interne, par des cheminots : « Actuellement, seulement 4 sont équipées et si on table sur une rame équipée par mois, on n’arrivera qu’à 10 rames prêtes en décembre».

Le report demandé par le gouvernement français n’a pas été accepté par le Luxembourg

Selon Sandrine Marx, les rames actuelles à équiper sur l’axe Nancy-Metz-Luxembourg sont difficilement remplaçables car elles ont une grande capacité, elles peuvent transporter 500 voyageurs sur ce trajet ultra fréquent. Il est donc compliqué d’enlever plusieurs rames à la fois pour les équiper en système ERTMS au technicentre de Saint-Pierre-des-Corps.

Après l'accident de Dudelange en février 2017, qui avait fait un mort, le Luxembourg a voulu accélerer l'instauration du nouveau système de sécurité européen. Le gouvernement français a essayé de négocier un délai supplémentaire en avril dernier mais le Luxembourg maintient son échéance du 1er janvier 2020 : à cette date, tous les trains circulant au Grand-Duché devront être équipés du nouveau système de sécurité.