Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Trains normands : "Leur ponctualité diminue", selon la nouvelle présidente de l'ADURN

vendredi 1 février 2019 à 10:26 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Karine Courteaud, la nouvelle présidente de l'Association de Défense des Usagers du Rail Normand, était notre invitée ce matin. Elle pointe une augmentation des retards et attend beaucoup des nouvelles rames qui circuleront en 2020.

Karine Courteaud était l'invitée de France Bleu Normandie ce vendredi matin
Karine Courteaud était l'invitée de France Bleu Normandie ce vendredi matin © Radio France - Antoine Sabbagh

Rouen, France

Elle fait l'aller-retour en train trois fois par semaine entre Rouen et Paris où elle travaille comme assistante sociale. Karine Courteaud est la nouvelle présidente de l'ADURN, l'association qui s'occupe particulièrement de la ligne Le Havre/Rouen/Paris. "Cela fait 8 ans que je fais ces trajets en train et je constate clairement que la régularité diminue. Rien que cette semaine, j'ai eu 2 retards assez importants. Il y a 8 ans, j'avais moins de retard, et il y a des chiffres qui affirment que cette ponctualité est en baisse : il y a quelques années la régularité était de 90/95 %, aujourd'hui elle est en-dessous de 90 %"

"Les taux de régularité sont en-dessous de 90 %"

Selon la SNCF, en décembre la régularité sur la ligne Le Havre/Rouen/Paris a été de 87,1 %. Et de 84,2 % sur l'axe Cherbourg/Evreux/Paris. "Il y a plusieurs explications à cela : il y a une augmentation du trafic sur la ligne, davantage de trains et donc forcément quand il y a un problème ça ralentit. Il y a également beaucoup de travaux, on ne peut passer à côté mais ça occasionne des baisses de la vitesse des trains. On espère que c'est un mal pour un bien", poursuit Karine Courteaud.

Ecoutez l'interview de la nouvelle présidente de l'ADURN

Mais il y a de l'espoir au bout du tunnel ferroviaire. A partir du 1er janvier 2020, la région Normandie va reprendre la gestion des trains Intercités et les voyageurs circuleront dans des rames toutes neuves. "C'est du positif, il faut le dire !On espère que sur la durée ces trains tomberont moins en panne que les rames d'aujourd'hui et que notre confort sera meilleur qu'aujourd'hui. Car aujourd'hui le confort ce n'est pas ça. Mais les nouveaux trains ne règleront pas tous les problèmes de la ligne, notamment la vétusté de la ligne", explique la présidente de l'ADURN, qui compte 150 adhérents.

"Les nouvelles rames ne régleront pas le problème de la vétusté de la ligne"

Point de vigilance de l'association : les futurs horaires, les nouvelles dessertes. "L'ADURN a déjà son mot à dire, on est en lien avec la région, nous avons une rencontre prévue fin février et on espère que les nouveaux horaires seront adaptés aux usagers réguliers de la ligne", prévient l'assistante sociale. L'association craint d'ores et déjà des arrêts supprimés entre Le Havre et Rouen "notamment à Yvetot" mais aussi un changement du système de réservation et d'attribution des places dans les rames. 

Les futures rames Bombardier qui circuleront à partir de janvier 2020 - Aucun(e)
Les futures rames Bombardier qui circuleront à partir de janvier 2020 - Bombardier

L'association note une bonne communication avec les responsables des lignes SNCF de Normandie, ce qui ne l'empêche pas d'interpeller régulièrement la compagnie, mais aussi les responsables de la région sur ses réseaux sociaux. Twitter ou Facebook, sur lesquels l'ADURN poste aussi les photos des événements conviviaux qu'elle organise dans les trains. "On essaye de passer des bons moments dans le train, donc on organise souvent des apéros, les anniversaires, mais aussi Noël, une galette des rois. Tant qu'à faire, autant rendre les trajets plus agréables!"