Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

PHOTOS - Première sortie pour le nouveau bus de la future ligne T2 de Tango à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Premier test grandeur nature pour le nouveau bus de la future ligne T2 à Nîmes. Vont suivre deux semaines d'essais, de tests, de formation des conducteurs, probablement aussi de petits ajustements avant une mise en service le mardi 7 janvier.

Premier "accostage" du nouveau bus de la T2 à la station Jaurès de la rue du Cirque Romain, à Nîmes
Premier "accostage" du nouveau bus de la T2 à la station Jaurès de la rue du Cirque Romain, à Nîmes © Radio France - Philippe Thomain

Nîmes, France

Tout était nouveau ce matin-là. Le bus de 24 mètres de long pour cette nouvelle ligne, la T2, est sorti du dépôt de Tango pour filer vers la gare et passer sous les arches. Au volant, le chauffeur Alexandre Mollot est très prudent, il regarde autant devant lui que vers le tableau de bord avec les écrans de contrôle et les retours des caméras situées à l'arrière du véhicule, 24 mètres plus loin. Puis il effectue le premier "accostage" à une station et le déploiement de la palette permettant l'accès aux personnes en fauteuils roulants. Puis le premier rond-point. Jusqu'ici, tout va bien. Et le bus affronte son premier carrefour à feux : c'est bon, il est bien détecté automatiquement, les feux tricolores des voitures basculent au rouge pour le laisser passer.   

Dans le bus de la T2 pour cette découverte de la ligne T2

Comme un long serpent

C'est la première fois que ce nouveau bus emprunte la voie qui lui est dédiée. De l'autre côté de la bordure du trottoir, des ouvriers sont toujours au travail, à monter une station. Le bus monte le long du boulevard Kennedy, un détour par Valdegour, puis Pissevin, il attaque la montée du CHU, passe devant l'hôpital avant d'aller tourner le long de l'Institut de cancérologie du Gard. C'est un long serpent qui se tortille. Il n'a plus qu'à repartir et faire le chemin en sens inverse. Le chauffeur au volant est plus à l'aise.

Ludovic Martin, le directeur de Trandev à Nîmes, satisfait de cette première sur la ligne T2

Encore quelques détails à régler avant le jour J

À l'intérieur, les responsables de Tango testent le système de validation des tickets, ça fonctionne. Le bus n'a plus qu'à rentrer au dépôt. Bien sûr, tout n'est pas parfait, beaucoup de petits détails à régler encore. Il faut aussi former tous les conducteurs à cette nouvelle ligne sur ce nouveau bus. Tango et Nîmes Métropole le reconnaissent : le planning est tendu, et même si tout ne sera pas parfaitement fini, tout sera prêt disent-ils pour l'ouverture de cette ligne T2 le mardi 7 janvier.

D'ici un an, 250 places de stationnement près de Laennec promet Marc Duchenne, directeur général adjoint de Nîmes Métropole

Le bus de la T2 à l'entrée de Pissevin - Radio France
Le bus de la T2 à l'entrée de Pissevin © Radio France - Philippe Thomain
L'intérieur du nouveau bus vu depuis la banquette arrière - Radio France
L'intérieur du nouveau bus vu depuis la banquette arrière © Radio France - Philippe Thomain
Cette première "marche à blanc" terminée, le bus rentre au dépôt - Radio France
Cette première "marche à blanc" terminée, le bus rentre au dépôt © Radio France - Philippe Thomain
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu