Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tramway à Tours : vers un aménagement de la place Jean Jaurès pour la ligne 2

-
Par , France Bleu Touraine

Le tracé de la deuxième ligne de tramway de Tours, qui reliera La Riche à Chambray-lès-Tours, se précise. Les élus de la métropole en ont dévoilé les grandes lignes. Point sensible du projet, le passage boulevard Béranger devrait déboucher sur un aménagement de la place Jean Jaurès.

La deuxième ligne de tramway de Tours devrait entrer en service en 2025
La deuxième ligne de tramway de Tours devrait entrer en service en 2025 © Radio France - Maéva Paillier

La place Jean Jaurès de Tours va-t-elle changer de visage ? C'est en tout cas ce qui est envisagé par les élus locaux, le président de la métropole Wilfried Schwartz, le maire de Chambray-lès-Tours Christian Gatard, celui de Joué-lès-Tours Frédéric Augis et enfin le maire de Tours Emmanuel Denis. Dans le cadre du tracé de la ligne 2 présenté samedi 17 octobre, reliant La Riche à Chambray-lès-Tours, le nouveau tramway empruntera le Boulevard Béranger. Cela va amener un aménagement concret de la place Jean Jaurès. Le projet sera soumis au prochain conseil municipal.

Le tracé dévoilé par les élus locaux. Un tracé d'environ 15 kilomètres qui desservirait 27 stations.
Le tracé dévoilé par les élus locaux. Un tracé d'environ 15 kilomètres qui desservirait 27 stations. - tours-metropole.fr

Cette ligne 2, prévu pour fin 2025, partirait donc du Prieuré Saint-Cosme de la Riche, où un parking relais de 283 places sera créé. Elle passerait devant la mairie où une nouvelle place devrait être aménagée. La ligne poursuivrait ensuite jusqu'à Tours en passant par la ZAC (Zone d'aménagement concerté) du Plessis, le jardin botanique et le boulevard Tonnellé, lequel sera reconfiguré. S'en suit la rue Giraudeau et un arrêt vers le collège Rabelais, avant de déboucher sur le boulevard Béranger.

Aménager la place Jean Jaurès pour donner plus d'espace aux piétons

Afin de préserver l'allée de platane, le tramway passerait par le nord du boulevard tandis que l'axe sud serait modifié pour permettre aux véhicules de circuler dans les deux sens. Vient ensuite la place Jean Jaurès, au cœur de l'attention. Alors que le tracé de base prévoyait de continuer sur le boulevard Heurteloup et de rejoindre la gare en longeant la place du Général Leclerc, une solution alternative a été proposée. Il s'agirait d'aménager la place Jean Jaurès pour relier la nouvelle ligne au tronc commun déjà existant

"C'est une opportunité de donner plus d'espace au public, explique Emmanuel Denis. Une reconfiguration permettrait de conserver les points d'eau en libérant de l'espace pour la population. Aujourd'hui, on passe place Jean Jaurès, mais on ne s'y arrête pas." Un concours d'architectes pour aménager la place serait alors lancé. Selon le maire de Tours, l'idée d'aménager la place semble rencontrer un vrai consensus au sein des élus locaux.

Le tracé suivrait ensuite le tronc commun jusqu'à l'arrêt Verdun, avant de continuer jusqu'au lycée Grandmont au niveau du quartier de la Bergeonnerie. Enfin, la ligne arriverait à Chambray-lès-Tours via l'avenue de la République et passerait devant l'hôpital Trousseau où un décroché serait mis en place. Au bout de la ligne, route de Loches, un autre parking relais serait créé, disposant lui de 420 places. 

Développement végétal et mobilités actives au cœur du tracé

Ce projet de ligne 2 veut également mettre l'enjeu environnemental au cœur de son tracé. Ainsi, près de 30 kilomètres de pistes cyclables devraient être déployées et des zones entières vont être repensées et végétalisées. La longueur total du tracé sera d'environ 15 kilomètres et selon les premières estimations, la ligne devrait bénéficier à 42 000 voyageurs par jour. "_C'est un projet qui va permettre de relier les quartiers, de les embelli_r, précise Wilfried Schwartz, président de la métropole de Tours et président du syndicat des mobilités de Touraine. Cela va permettre à de nombreux quartiers de se désenclaver."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess