Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Transpole devient Ilévia : quels changements sur le réseau de transports de la métropole lilloise ?

lundi 21 janvier 2019 à 21:06 - Mis à jour le mardi 22 janvier 2019 à 11:26 Par Hélène Fromenty, France Bleu Nord

A compter du lundi 28 janvier, Transpole n'existera plus : le réseau de transports de la métropole lilloise va être rebaptisé Ilévia. Un nouveau nom et aussi beaucoup de changements attendent les usagers des bus, tramway et métro. On fait le tour de ce qui vous attend.

Les nouveaux bus floqués Ilévia vont remplacer les anciens au fur et à mesure, d'ici à 2021.
Les nouveaux bus floqués Ilévia vont remplacer les anciens au fur et à mesure, d'ici à 2021. - Transpole/Ilévia

Lille, France

Ne l'appelez plus Transpole, mais Ilévia ! A partir du lundi 28 janvier 2019, le réseau de transports de la Métropole européenne de Lille (MEL) évolue. L'opérateur Keolis - qui a obtenu le concession de service public des transports urbains, fin 2017 pour 7 ans - reste en place mais créé une nouvelle marque commerciale, 25 ans après le lancement de Transpole. 

Derrière ce nouveau nom d'Ilévia, qui fait référence au réseau d'eau métropolitain Iléo, se cachent aussi beaucoup de changements. Pour la MEL, il s'agit en fait de moderniser l'image de son offre de transports, avec l'objectif d’accroître la fréquentation de 18% d'ici à 2024, autrement dit passer de 187 millions de voyages en 2017, à 224 millions demain.  

La nouvelle carte du réseau est à consulter ici et on vous présente ci-après les principales nouveautés. Mais pas de panique : plus de 200 agents Ilévia seront sur le terrain pour vous orienter le jour J.     

Un réseau de bus redéployé

Le gros des changement concerne le réseau de bus, qui a été complètement repensé. En tout, Ilévia propose 91 lignes : certaines existaient déjà, d'autres voient leur itinéraire modifié, ou viennent remplacer une autre offre de transports. 

Les lignes à haut niveau de service, où transitent le plus de passager, sont par exemple sont renforcées. On passe ainsi de 6 à 12 Lianes : des lignes plus nombreuses, simplifiées et plus fréquentes (entre 5 et 10 minutes aux heures de pointes). Par exemple : le trajet de l'ancienne L1 entre Lille et Wambrechies, est remplacée par une nouvelle L1 plus courte et complétée par une nouvelle L90, qui remonte jusqu'à Comines via le quartier de l'Agrippin (fréquence toutes les 10 minutes, en journée de 5h00 à 00h30).  

Les lignes Corolle, qui relient les communes autour de Lille, sont aussi plus nombreuses - trois lignes au lieu d'une seule aujourd'hui - et plus fréquentes. La Corolle 1 va de Lille-Sud à Villeneuve-d'Ascq, en passant par Ronchin et Faches-Thumesnil. La Corolle 2 va de Lille à Lomme, via Loos, Haubourdin et Sequedin. Et la Corolle 3, va de Villeneuve-d’Ascq à Lomme, en passant par Mons-en-Barœul, Marcq-en-Baroeul, La Madeleine, Saint André, Lambersart.  

Des nouveautés aussi dans les lignes Citadines, qui relient les quartiers d'une même ville. Celle de Lille change d'itinéraire et passe désormais par les quartiers sud, avec plusieurs correspondances métro. Celle de Marcq-en-Baroeul est lancée pour relier les quartier Bourg, Croisé Laroche et Plouich avec un terminus à Marcq Pavé Stratégique, et un départ toutes les 40 minutes.   

Enfin, il y a de nouvelles lignes "simples". Comme la ligne 9, qui assure désormais une liaison directe entre le vieux-Lille et la gare Lille Flandre. La  ligne 52, qui relie Lille-Fives et Porte de Douai, en remplacement des lignes 57 et 13. Ou encore, la très attendue ligne 68, pour aller de Villeneuve d'Ascq - 4 cantons à l'aéroport de Lille-Lesquin en 20 minutes. 

Des horaires de métro amplifiés

En ce qui concerne le métro, la ligne 1 étend ses horaires, avec un départ plus tardif le samedi soir.- Le dernier passage sera désormais à 1 heure 30 en gare Lille-Flandre, contre minuit et demi auparavant. La fréquence est aussi amplifiée à partir de 22 heures, les jeudi, vendredi et samedi, avec un métro toutes les 4 minutes 30, contre 6 minutes avant.

L'intégration des tarifs de TER

C'est une des grosses nouveauté d'Ilévia : tous les usager pourront désormais voyager entre 7 gares de la métropole lilloise pour le prix d'un ticket unitaire, autrement dit pour 1 euros 65. A ce tarif là, vous pourrez par exemple prendre un TER en gare d'Armentières, et rejoindre la gare Lille-Flandre en 15 minutes, puis effectuer vos correspondances éventuelles en bus, métro ou tramway.  

Lancement d'un service de transports à la demande et d'un système de covoiturage

Afin de personnaliser les modes de déplacement, Ilévia lance un service de transports sur réservation. Via une application, internet ou par téléphone (au 03.20.40.40.40), vous pouvez commander un véhicule pour effectuer un trajet entre un arrêt de bus de votre choix, et une gare ou une station de métro. 

L'idée étant de compléter l'offre de lignes régulières, sur les horaires ou les portions où il n'est pas rentable d'ouvrir une vraie ligne. Les usagers de ce service pourront réserver une heure à l'avance, et seront amenés à voyager dans un petit bus, de 7 à 9 places, voire dans une voiture en fonction de la demande. 

Autre innovation, une application gratuite pour encourager le covoiturage. Les utilisateurs vont pouvoir proposer ou réserver des trajets en voiture, au départ et à l'arrivée d'arrêts déjà existants sur le réseau Ilévia. Chacun cumulera des points de fidélité qui permettront de bénéficier d'offre chez des commerçants partenaires. 

Une communication toute neuve

A quelques jours du lancement d'Ilévia, vous en avez peut-être déjà vus dans les rues : les nouveaux bus, gris et rouge, floqués avec le nouveau nom vont arriver au fur et à mesure, d'ici à 2021. 

Tous les supports de communication vont aussi être remplacés pour intégrer le changement de nom. Précisons que si vous avez déjà une carte d'abonnement, il n'est pas nécessaire de la refaire. En revanche les nouveaux titres de transports délivrés seront, eux, différents. 

Et au fait : combien ça coûte ? 

Transpole/Ilévia reste relativement flou et refuse de donner un chiffre précis pour cette vaste opération de communication. Seule indication, le  budget total alloué à la communication de Keolis : 150 millions d'euros sur 7 ans de concession. 

Autre chiffre, le coût d'une livrée pour un bus : 4500 euros.  A noter qu'avec le changement de nom, les tarifs des titres de transports ne vont pas bouger.