Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Les camionnettes des pays de l'Est pistées par les gendarmes de Haute-Saône

-
Par , France Bleu Besançon

Les gendarmes de Haute-Saône ont effectué des contrôles sur les camionnettes utilitaire immatriculées dans les pays de l'Europe de l'Est ce jeudi. Une quarantaine de camionnettes sur 54 étaient en infraction de surcharge. Ces véhicules concurrencent directement les transporteurs français.

Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes venant de pays de l'Europe de l'Est.
Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes venant de pays de l'Europe de l'Est. © Radio France - Jean-François Fernandez

Mailley-et-Chazelot, France

On les croise régulièrement sur nos routes, ces camionnettes utilitaires de moins de 3,5 tonnes immatriculées dans des pays de l'Europe de l'Est. Elles échappent à la réglementation du transport routier en France et concurrencent directement les transporteurs français.

Un axe très utilisé par les chauffeurs des pays de l'Est

La gendarmerie de Haute-Saône a effectué jeudi 2 mai en fin de journée un gros contrôle routier sur la D474 entre Vesoul et Gray. Le choix de cet axe est directement lié aux infractions recherchées, c'est l'axe que prennent toutes les petites camionnettes immatriculées dans les pays de l'Europe de l'Est et qui veulent éviter l'autoroute.

Sur cet axe, on compte chaque jour 6 000 véhicules. Il faut dire que le département de la Haute-Saône est dépourvu de liaison autoroutière. Lorsque depuis un pays d'Europe de l'Est on tape sur un GPS un itinéraire en évitant les autoroutes, le choix passe par cette route de Vesoul à Gray.

Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes venant de pays de l'Europe de l'Est. - Radio France
Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes venant de pays de l'Europe de l'Est. © Radio France - Jean-François Fernandez

54 véhicules contrôlés, 40 en surcharge

Sont mobilisés sur ce contrôle :

  • 9 Motards de la gendarmerie 
  • 4 personnes de la DREAL
  • 1 inspecteur de l'URSSAF
  • 4 personnes de la DIRECCTE dont deux fonctionnaires venus spécialement de Besançon et spécialisés dans le travail illégal

Installés sur le rond point, des gendarmes dévient de la circulation les camionnettes de moins de 3,5 tonnes qui sont dirigées vers un parking. Avant elles doivent passer à la pesée. Des agents de la DREAL vérifient le poids en charge des véhicules, sur 54 véhicules contrôlés entre 17h et 21h, 40 sont en surcharge.  

Au total 11.000 Euros d'amendes ont été réglées lors de ce contrôle. En 2018 les gendarmes de la Haute-Saône ont perçu plus de 110 000 Euros d'amendes issues d'infractions commises par des conducteurs étrangers.

Pesée par des agents de la DREAL - Radio France
Pesée par des agents de la DREAL © Radio France - Jean-François Fernandez
Détail de la pesée par train avant et train arrière.  - Radio France
Détail de la pesée par train avant et train arrière. © Radio France - Jean-François Fernandez

Il faut dire que techniquement la surcharge c'est presque la seule infraction qui peut être sanctionnée car ces véhicules n'ont pas obligation d'être équipés de chronotachygraphe. Le chronotachygraphe, qu'on appelait "le disque" est un appareil électronique enregistreur de vitesse, de temps de conduite et d'activités installé dans un véhicule de transport routier. 

Les camionnettes pour contourner la réglementation Française du transport.

Ces véhicules de moins de 3.5 tonnes sont utilisé car ils permettent de contourner la réglementation Française en matière de transport, réglementation particulièrement contraignante pour les entreprises de transport Françaises. Cela permet de s'affranchir du respect du temps de conduite des chauffeurs, et de la vitesse.  

Un camionnette de moins de 3,5 Tonnes immatriculée en Pologne et en surcharge - Radio France
Un camionnette de moins de 3,5 Tonnes immatriculée en Pologne et en surcharge © Radio France - Jean-François Fernandez

Ces gens là, travaillent en continu, dorment quand ils peuvent et mangent ce qu'ils ont sous la main" - Olivier Monier, FO Transport 70

Les professionnels du transport dénoncent cette situation qui concurrence directement les entreprises Françaises. Pour Olivier Monier du syndicat FO Transport en Haute-Saône, "avec un poids lourd en raison de la réglementation Européenne les chauffeurs sont tenus de conduire un certain temps, alors que pour ces petits véhicules les temps de conduites ne sont pas contrôlés"

Le coût du transport étant moindre, il y a donc concurrence.

Verbalisation du conducteur d'un véhicule en surcharge immatriculé en Pologne. - Radio France
Verbalisation du conducteur d'un véhicule en surcharge immatriculé en Pologne. © Radio France - Jean-François Fernandez

Ces conducteurs venant des pays de l'Europe de l'Est sont corvéables à merci pour un salarie de misère, de l'ordre de quelques Euros seulement de l'heure.  

L'exploitation de ces chauffeurs bénéficie aux affréteurs qui peuvent proposer un transport à la tonne à des tarifs bien inférieurs à ceux pratiqués par les entreprises de transport Françaises.

Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes - Radio France
Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes © Radio France - Jean-François Fernandez

L'Europe laisse faire

La directive Macron sur le travail déplacé a favorisé ces pratiques, cette "Ubérisation" du transport pénalise les transporteurs Français. Aujourd'hui il manque par exemple 6 000 conducteurs de transport en Franche-Comté, un marché directement pris par ces camionnettes étrangères.

La France ne peut rien seule, c'est l'Europe qui doit agir. Mais les Pays d'Europe de l'Est (comme la Pologne) qui siègent à Bruxelles bloquent toute réglementation plus stricte. Des problématiques qui pour l'instant n'apparaissent pas dans  les différentes campagnes pour les élections Européennes.

Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes - Radio France
Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes © Radio France - Jean-François Fernandez
Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes - Radio France
Contrôle routier de camionnettes de moins de 3,5 Tonnes © Radio France - Jean-François Fernandez
Choix de la station

France Bleu